Medef : Qui pour succéder à Pierre Gattaz ?

Medef : Qui pour succéder à Pierre Gattaz ?
Medef, oragnisation patronnale

Boursier.com, publié le mercredi 24 janvier 2018 à 14h07

Le vice-président délégué du Medef, Geoffrey Roux de Bézieux, a annoncé sa candidature à la présidence de l'organisation patronale, dont l'élection aura lieu le 3 juillet 2018... L'entrepreneur de 55 ans, qui avait déjà tenté sa chance contre Pierre Gattaz en 2013, a fait savoir dans une interview au Figaro qu'il comptait incarner un "Medef de propositions". "Nous ne sommes plus face à un gouvernement dogmatique et anti-entreprises, comme au début du quinquennat Hollande", a-t-il expliqué... "La majorité actuelle connaît l'entreprise, comprend les changements du monde... Nous devons donc avoir un coup d'avance et accompagner les décisions qui font qu'il y a un moment 'France' pour les entrepreneurs, tout en restant vigilant."

Trois candidats déjà connus

Trois candidats se sont d'ores et déjà déclarés... Il s'agit du patron du Medef Auvergne-Rhône-Alpes, Patrick Martin, et celui du Medef des Hauts-de-France, Frédéric Motte, tous deux issus des territoires, ainsi que Jean-Charles Simon, ancien responsable du Medef et proche de Denis Kessler, le président de Scor.

Un autre candidat devrait se manifester dans les prochaines semaines, selon des sources patronales... Il s'agit d'Alexandre Saubot, président de l'UIMM (Union des industries et métiers de la métallurgie) donné par beaucoup comme grand favori...

Limite d'âge

Jean-Dominique Senard, en revanche, ne pourra pas se présenter à la présidence du Medef... Les membres du Conseil exécutif de l'organisation patronale se sont prononcés fin 2017 contre la possibilité de laisser un candidat âgé de plus de 65 ans briguer la présidence de l'organisation patronale.

Les 45 membres du Conseil exécutif du Medef étaient invités à voter sur la possibilité de modifier l'article 16 des statuts qui stipule que "les candidats à la présidence ne doivent pas être plus âgés de 65 ans au jour de l'élection". Le Conseil exécutif a ainsi décidé de ne procéder à aucune modification ou interprétation de ses statuts...

Ce vote a donc coupé court à l'éventuelle candidature de Jean-Dominique Senard, président de Michelin, qui aura 65 ans le 7 mars prochain, soit quatre mois avant les élections de juillet. A la tête de Michelin depuis 2012, Jean-Dominique Senard était pour de nombreux patrons le candidat idéal...

Gattaz ne veut pas démissionner

La seule possibilité pour Jean-Dominique Senard de se lancer dans la course serait que l'actuel président du Medef, Pierre Gattaz démissionne, déclenchant des élections anticipées. Mais cette option a été écartée par l'intéressé... "Je n'ai pas du tout envie de démissionner", avait fait savoir en octobre dernier Pierre Gattaz à des journalistes de l'AJEF (Association des journalistes économiques et financiers).

Cela reviendrait, selon lui, à adouber un candidat. Or, dans une lettre qu'il a envoyée le 5 décembre dernier aux membres du Conseil exécutif, il a assuré qu'il ne soutiendrait personne...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU