Mini crédits : l'UFC-Que Choisir porte plainte contre trois organismes de prêts

Mini crédits : l'UFC-Que Choisir porte plainte contre trois organismes de prêts
banque distributeur

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 29 avril 2021 à 16h05

Bling, Cashper et Floa Bank sont visés. L'association de consommateurs dénonce une pratique dissimulant des taux d'intérêt réels "jusqu'à 100 fois supérieurs au taux d'usure".

Bling, Cashper et Floa Bank sont visés. L'association de consommateurs dénonce une pratique dissimulant des taux d'intérêt réels "jusqu'à 100 fois supérieurs au taux d'usure".

Après avoir lancé une alerte sur le retour du "crédit irresponsable" en décembre dernier, l'UFC-Que Choisir s'attaque aux mini crédits... L'association de consommateurs a annoncé avoir porté plainte contre les organismes de prêts Bling, Cashper et Floa Bank auprès du Procureur de la République de Paris, pour "pratique commerciale trompeuse" concernant leurs offres de microcrédits.

Elle accuse précisément les trois organismes de dissimuler "des taux d'intérêts réels jusqu'à 100 fois supérieurs au taux d'usure", c'est-à-dire au taux maximum légal autorisé pour un crédit classique.

"Les mini crédits sont des prêts instantanés de petites sommes, jusqu'à 1.000 euros", et dont la durée est inférieure à trois mois, rappelle l'association, soulignant que certaines banques (Floa Bank, Cashper) ou d'autres d'autres sociétés financières (Bling, Finfrog, Lydia) les présentent comme des alternatives "responsables" au crédit classique et aux frais d'incidents bancaires liés au découvert.

Des prêts présentés "comme sans danger"

"Ces prêts sont présentés comme sans danger. Ils fonctionnent comme une avance sur salaire. En général, l'échéance de remboursement est prélevée lorsque l'emprunteur perçoit ses revenus", explique encore l'UFC-Que Choisir.

Or, s'ils sont mal distribués, "ils l'exposent comme n'importe quel crédit au malendettement ainsi qu'à des impayés susceptibles de fragiliser encore davantage son budget", fait remarquer l'association de consommateurs, qui précise que "la réglementation n'encadre pas les mini crédits comme des crédits conso à part entière, ce qui laisse libre cours aux dérives".

D'après les calculs de l'association, le taux d'intérêt de la formule express de Bling atteint 128%, celui de Floa Bank est à 136% et celui de Cashper à 2.234%...

Les internautes pas avertis sur le risque de non-remboursement

L'UFC-Que Choisir évoque également un vrai problème sur la publicité, notamment pour Floa Bank qui "maquille" son "Coup de pouce" à la manière "d'un jeu de grattage, tandis que Bling affirme que le crédit est "une bonne habitude à prendre" pour "préserver sa santé financière ".

Hormis Cashper, "aucune de ces sociétés ne prend la peine d'avertir les internautes quant au risque de non-remboursement d'un crédit", alors qu'elles ciblent tout particulièrement les plus précaires (CDD, jeunes, fichés à la Banque de France), ajoute l'association.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.