Mobilisation des retraités et du personnel des Ehpad

Mobilisation des retraités et du personnel des Ehpad©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 15 mars 2018 à 13h22

Les principaux syndicats français ont appelé les retraités et le personnel des Ehpad à se mobiliser ce jeudi 15 mars. Une journée organisée à l'échelle nationale pour protester contre les récentes décisions prises par le gouvernement Macron...

Une perte de pouvoir d'achat pour les retraités

La principale préoccupation des retraités est l'augmentation, le 1er janvier dernier, de la CSG de 1,7 point. Cette décision a selon le tract rédigé par les syndicats provoqué "une baisse nette des pensions de plusieurs centaines d'euros par an". Ainsi, le pouvoir d'achat des retraités a diminué selon eux ces derniers mois...

Pour remédier à cette situation, les différents syndicats comme la CGT, FO ou encore la FSU proposent d'autres choix budgétaires au président de la République : La suppression de l'ISF notamment "pour les patrimoines boursiers, et la mise en place d'une taxation plafonnée à 30% pour l'imposition des dividendes, représentent 4,5 milliards d'euros de cadeaux faits aux plus fortunés".

Le gouvernement ne bouge pas

Le personnel des Ehpad est également appelé à se mobiliser afin de réclamer de meilleures conditions de travail, de meilleurs salaires et des moyens humains plus importants... Un rapport parlementaire rendu mercredi fait le constat d'une "profonde crise" dans le secteur. Parmi les propositions phares du texte, les députés proposent de porter le ratio de soignants à 60 employés pour 100 résidents d'ici quatre ans.

Le gouvernement est jusqu'ici resté inflexible aux arguments avancés par les retraités et le personnel des Ehpad. En déplacement à Tours mercredi, Emmanuel Macron a été interpellé par plusieurs retraités qui accusaient le gouvernement de "pomper" leurs revenus. "Je vous demande un petit effort pour ceux qui travaillent, sinon il n'y aura personne pour payer vos retraites", a rétorqué le chef de l'Etat...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU