Montparnasse : l'alimentation est rétablie, du mieux pour le trafic

Montparnasse : l'alimentation est rétablie, du mieux pour le trafic©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 31 juillet 2018 à 10h14

RTE a annoncé lundi soir avoir rétabli l'alimentation électrique de la gare Montparnasse, trois jours après l'incendie d'un poste électrique qui a provoqué une panne géante et des désagréments pour des milliers de voyageurs en pleine période de départs en vacances.

La filiale d'EDF a effectué lundi une série des tests qui se sont avérés concluants. Elle a donc annoncé en début de soirée dans un communiqué que "la mise en oeuvre d'une liaison alternative est maintenant effective et permet de rétablir l'alimentation électrique du réseau ferroviaire de la gare Montparnasse et des foyers de la zone".

Deux trains sur trois roulent ce mardi

De son côté, la SNCF a annoncé dans un communiqué distinct que les deux tiers du trafic seraient assurés mardi au niveau de la gare Montparnasse, contre 50% lundi. Alors que les trains en provenance et en direction du Sud-Ouest de la France étaient détournés vers la gare d'Austerlitz depuis vendredi, "l'ensemble des départs et arrivées seront assurés à Paris-Montparnasse" à partir de mardi, précise la SNCF.

La compagnie ferroviaire confirme qu'un trafic "proche de la normale" devrait être assuré à partir de vendredi, le temps de rattraper "quatre jours de retard de maintenance" et de vérification sur les rames. L'atelier de maintenance des TGV Atlantique, situé à Châtillon (Hauts-de-Seine), a également été touché par cette panne électrique et de nombreuses rames restent donc actuellement indisponibles à la circulation, précise la SNCF.

Un incendie survenu vendredi dans un poste électrique de RTE, à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), est à l'origine de la panne, particulièrement fâcheuse en plein week-end de chassé-croisé des vacanciers. Le gouvernement s'est d'ailleurs saisi de ce dossier samedi, et la ministre des Transports, Elisabeth Borne, et son ministre de tutelle Nicolas Hulot, chargé de la Transition écologique et solidaire, ont annoncé le lancement d'une mission d'enquête.

Vers une indemnisation ?

La SNCF, qui envisage de demander une indemnisation à RTE, exigeait un avancement plus rapide des travaux face aux lourdes perturbations affectant ce point névralgique du réseau ferroviaire. "Ça fait 20 ans que je suis dans le métier, je n'ai jamais vu une interruption d'alimentation électrique à la gare Montparnasse ou dans une autre gare pendant six jours. C'est juste incompréhensible", déclarait dimanche sur LCI le président de la SNCF avant l'annonce de RTE. "Dans le contrat, il y a une obligation de nous fournir de l'électricité, y compris en cas de panne", soulignait Guillaume Pepy.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU