Montparnasse: trafic toujours perturbé, la SNCF demande des indemnisations à RTE

Montparnasse: trafic toujours perturbé, la SNCF demande des indemnisations à RTE
Des voyageurs patientent dans l'enceinte de la gare Montparnasse à Paris, paralysée par une panne, le 27 juillet 2018

AFP, publié le samedi 28 juillet 2018 à 10h39

La SNCF va assurer la circulation deux trains sur trois samedi vers l'ouest après l'incendie d'un transformateur la veille qui a fortement perturbé le trafic à la gare Montparnasse et conduit l'entreprise à demander une indemnisation au gestionnaire d'électricité RTE.

Le groupe ferroviaire a mis en place un plan de transport alternatif et "assure deux tiers des trains sur l'Atlantique", à l'arrivée ou au départ de Montparnasse ou d'Austerlitz, gare sur laquelle ont été déroutés certains trains, a indiqué le PDG de la SNCF, Guillaume Pepy, sur BFMTV. 

L'incendie sur un poste électrique de RTE a fortement perturbé le trafic en plein chassé-croisé estival, répétant à Montparnasse les mêmes scènes de nombreux voyageurs patientant sur les quais que l'année dernière après une panne survenue le même week-end. 

"Nos voyageurs ont été informés. Tout a été mis en place pour assurer et orienter nos clients", a expliqué à l'AFP une porte-parole de la SNCF.

Pour sa part, M. Pepy a soulginé la responsabilité de RTE dans la panne. "Nous allons nous tourner vers notre fournisseur RTE pour lui demander de nous indemniser", a-t-il dit, précisant que ces perturbations devraient coûter "quelques millions d'euros" à la SNCF. 

Le patron de la SNCF a souligné à plusieurs reprises que son entreprise était victime d'une panne "extérieure à la SNCF".

Vendredi vers 11H30, un transformateur électrique de RTE à Issy-les-Moulineaux a pris feu, coupant l'alimentation des stations électriques de la SNCF, y compris de secours, en gare Montparnasse.

"Nous attendons la réponse de RTE pour savoir quand l'alimentation électrique pleine puissance va revenir" en gare Montparnasse, a dit M. Pepy.

Et la SNCF veut savoir "pourquoi il y a eu cet incendie et pourquoi il n'a pas été possible de rétablir l'alimentation en utilisant un autre itinéraire" électrique, a dit M. Pepy.

La SNCF attend une réponse de RTE samedi en fin de matinée.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU