Netflix : 20 contenus originaux français "de plus" en 2020

Netflix : 20 contenus originaux français "de plus" en 2020©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 17 janvier 2020 à 14h52

En début de semaine, le ministre de la Culture Franck Riester avait dit vouloir que les plateformes de streaming, dont Netflix, investissent 25% de leur chiffre d'affaires réalisé en France dans des productions françaises.

Netflix compte accélérer le rythme en matière de production de films et séries made in France... Dans les colonnes de 'L'Express', le cofondateur et actuel directeur de l'entreprise Reed Hastings a en effet annoncé avoir l'intention de produire 20 contenus originaux français "de plus" sur le courant de l'année 2020, soit à peu près autant que ce qui a été fait en cinq ans.

L'investissement dans la production devrait représenter plus de "100 millions d'euros en 2020", a-t-il révélé, avant d'ajouter : "Nous devenons donc un producteur français majeur et plus seulement une machine à exporter des contenus américains".

Netflix avait d'ailleurs déjà fait quelques annonces concernant ces nouveaux contenus. Seront notamment disponibles pour les abonnés la série "The Eddy" de Famien Chazelle avec Leïla Bekhti et Tahar Rahim, ou encore le film "La Terre et le sang" de Julien Leclercq.

Vers des quotas de productions françaises ?

Cette annonce intervient alors que le ministre de la Culture Franck Riester aurait exigé, en début de semaine lors d'une réunion avec les acteurs du secteur, que les plateformes de streaming telles que Netflix (ainsi qu'Amazon) investissent 25% de leur chiffre d'affaires réalisé en France dans des productions françaises et européennes. Cette demande du gouvernement s'inscrit dans la mise en oeuvre de la réforme de l'audiovisuel.

Il faut dire également que Netflix n'est, pour l'heure, pas tellement productive dans l'Hexagone. La plateforme, disponible pour les Français depuis 2014, a produit 24 séries françaises (Marseille avec Magimel et Depardieu, ou encore...) en cinq ans.

6,7 millions d'abonnés en France

Par ailleurs, la plateforme américaine a inauguré cette semaine ses bureaux parisiens, où elle va développer des contenus français. "Aujourd'hui, avec 6,7 millions d'abonnés dans l'Hexagone et les bonnes performances de certaines productions françaises, à l'intérieur comme à l'extérieur des frontières, le moment nous est paru opportun d'ouvrir une filiale", a expliqué Reed Hastings.

Le nombre d'utilisateurs de la plateforme en France pourrait être plus élevé, du fait du partage des mots de passe, qui est monnaie courante. Un rapport de Médiamétrie, publié fin octobre, avait ainsi estimé que près de 13,8 millions de Français auraient regardé au moins une fois Netflix au cours des 12 derniers mois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.