Nicolas Sarkozy prône un "contre choc fiscal"

Nicolas Sarkozy prône un "contre choc fiscal"

Nicolas Sarkozy

A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 02 décembre 2015 à 11h25

"Un contre-choc fiscal". C'est ce que propose Nicolas Sarkozy. Invité d'Europe 1 ce mercredi matin, l'ancien chef de l'Etat a prôné "des baisses d'impôts" qui devront atteindre "au minimum entre 20 et 30 milliards d'euros".

"Choc sans précédent"

"Depuis bientôt quatre ans, la France a subi un choc fiscal sans précédent qui désespère les ménages, pas simplement les plus aisés, les ménages tout court y compris les retraités modestes et qui met nos entreprises en situation de danger absolu", a souligné le chef de file du parti Les Républicains. En outre, "il faut que les entreprises puissent créer de l'emploi avec moins de charges", a-t-il souligné. Selon l'Insee, le taux de prélèvements obligatoires en France s'établissait à 44,9% du PIB à la fin 2014, contre 44,7% fin 2013, 43,8% fin 2012 et 42,6% à la fin 2011. Suite aux dernières mesures prises, le projet de loi de Finances pour 2016 prévoit une légère baisse, à 44,6% en 2015 et 44,5% en 2016.

Dégressivité des allocations chômage

Concernant les allocations familiales, aujourd'hui modulées en fonction des revenus des ménages, Nicolas Sarkozy s'est prononcé pour leur "universalité". Sur les allocations chômage, l'ancien chef de l'Etat a prôné le système de dégressivité. "Tout doit être fait pour encourager ceux qui n'ont pas d'emploi à en retrouver un", a souligné Nicolas Sarkozy. "A l'étranger, les exemples le montrent, une certaine dégressivité, qui ne doit pas être trop rapide, au bout d'un an notamment, est absolument incontournable", a-t-il fait valoir. Comme le rappelle l'Unedic, si le taux de remplacement (rapport entre l'allocation et le salaire précédemment perçu) est constant pendant toute la durée de l'indemnisation en France (24 mois maximum), il recule de 10 points après six mois d'indemnisation en Espagne et au Portugal.

 
104 commentaires - Nicolas Sarkozy prône un "contre choc fiscal"
  • avatar
    RSD -

    c est curieux les choses qu il veut faire maitenant il a pas etait president pendant 5ans et on a vu le resultat les francais ne sont pas amnesiques.

    avatar
    hommeordinaire -

    et si on supprimait a sarko tous les avantages qu il a en tant qu ancien pre sident c est a dire passe 2 millions d euros par ans (1 milliard 300 millions de centimes )et 15000 euros par mois paye par le gouvernement pour l appartement qui lui sert pour ses rendez vous alors qu il en a un en tant que president de son parti et il a encore le culot de l ouvrir

  • avatar
    nilcua -

    on sait ce que la france doit faire pour que son économie reparte a savoir diminuer drastiquement les prélèvements des dépenses publiques sur la richesse national qui sont énormes en france.les conséquences immédiates: moins d'impôts et de taxes d'ou automatiquement une compétitivité de nos entreprises et du pouvoir d'achats de salariés d'ou baisse également du chômage;c'est la base de tout ce qui plombe notre pays c'est simple et tous les économistes le disent ainsi que la cour des comptes c'est ce que font tous nos voisins actuellement!

  • avatar
    gnodin17 -

    Manque pas d'air !

    Lui qui a ruiné la France avec une dette sans précédent de 600 milliards d'euros dont 200 de cadeaux fiscaux ........pour les smicards bien sur !

    avatar
    nilcua -

    vous oubliez HOLLANDE lui a passé la dette de la france en 3 ans de 66 pour cent du pib a 100 pour cent malgré des augmentations d'impôts de 40 pour cent sans oublier 600000 chômeurs de plus depuis 2012!SARKOZY 3 mois après sa prise de pouvoir est arrivée la plus grande crise mondiale depuis 1929 il a essayé de relancer l'économie et d' épargner avec de l'argent public les malheurs terribles de nos voisins européens que les français n'ont pas réellement connus de 2007 a 2012.Je ne voterais plus pour SARKOZY car il faut le dire il n' a pas osé faire toutes les réformes qu'il avait promis dans sa campagne de 2007.mais il faut rendre a césar ce qui appartient a césar et ne pas tomber dans la propagande de la gauche au pouvoir qui essaye de faire porter le chapeau a d'autres leur incompétence flagrante.

  • avatar
    poire -

    on voit bien tous ces elus qui apres coup vendent leurs salades pour etre reeelu
    comme juppé qui devait se consacrer ( apres sa chute avec jacquot ))que a la mairie de bordeaux
    ils n'en feront rien ils taxeront encore et encore
    nous les sans dents payerons encore pour leurs gabegies, et leur soif d'argent
    quel elu haut placé fera en sorte de faire ce que le peuple attends,,
    baisse de leur salaire
    diminution des deputés
    diminution de senateurs
    diminution de fonctionnaires tapi dans l'ombre qui profitent,,, en haut de la hierachie ,,, de salaires mirobolantss

  • avatar
    QQ -

    Qu'il se taise !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]