Noël 2020 : Bercy double le plafond de défiscalisation des chèques-cadeaux

Noël 2020 : Bercy double le plafond de défiscalisation des chèques-cadeaux
Noël décor

Orange avec Boursier.com, publié le mardi 08 décembre 2020 à 14h31

"Le plafond des titres-cadeaux pour 2020 double et passe de 171 euros à 342 euros", a indiqué le ministre de l'Economie Bruno Le Maire...

"Le plafond des titres-cadeaux pour 2020 double et passe de 171 euros à 342 euros", a indiqué le ministre de l'Economie Bruno Le Maire...

Les entreprises vont pouvoir distribuer plus de chèques-cadeaux... Après avoir envisagé de tripler le plafond de défiscalisation, le gouvernement a finalement tranché pour un doublement des titres-cadeaux, comme l'a fait savoir ce mardi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire aux 'Echos'.

"Le plafond des titres-cadeaux pour 2020 double et passe de 171 euros à 342 euros", a-t-il ainsi indiqué sur son compte Twitter, précisant qu'il s'agissait d'une mesure "ponctuelle". Elle a été validée lundi lors d'une réunion avec le Premier ministre Jean Castex.

Il s'agit d'"un coup de pouce pour des salariés et pour les commerçants, touchés par le confinement et pour qui la fin d'année représente une part très importante de leur chiffre d'affaires", a ajouté le ministre.

12 millions de salariés perçoivent des chèques-cadeaux

Pour rappel, ces bons d'achat, qui sont distribués par les comités d'entreprises à 12 millions de salariés chaque année, sont émis par des sociétés comme Cadhoc, Sodexo (TirGroupé) ou Kadéos. Leur utilisation est restreinte à certaines enseignes déterminées au préalable.

"Le déplafonnement de ces aides de 171 euros est possible car les budgets d'oeuvres sociales ont été sous-consommés cette année et qu'une simple modification d'une circulaire administrative suffit", avait déjà expliqué aux 'Echos' Youssef Achour, PDG de Groupe Up.

Des offres qui cibleraient les commerces de proximité

Initialement, Bercy souhaitait trouver un mécanisme pour flécher ces chèques-cadeaux vers les petits commerces. Or, cette idée a dû être abandonnée, faute de solution technique dans le délai imparti. "L'Etat fait ce geste et j'attends en retour que les émetteurs de chèques cadeaux comme Groupe Up, Edenred, Sodexo ou encore Natixis fassent un geste en faveur du commerce de proximité", a expliqué Bruno Le Maire au quotidien.

"Nous avons échangé avec les émetteurs historiques qui ont indiqué qu'ils allaient travailler pour permettre à plus de commerces de proximité de profiter également de leurs titres-cadeaux", a souligné le locataire de Bercy, évoquant notamment des offres qui cibleraient les commerces de proximité ou des produits "made in France".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.