Noël : la vente de sapins autorisée malgré le reconfinement

Noël : la vente de sapins autorisée malgré le reconfinement©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 09 novembre 2020 à 10h35

Un décret à venir doit détailler les modalités, comme le "click and collect" ou d'autres moyens de vente...

Y aura-t-il des sapins à Noël cette année ? Oui, à en croire une information du 'Journal du Dimanche', selon laquelle le ministère de l'Agriculture accordera une dérogation aux commerçants pour leur permettre de vendre des arbres de Noël qui intégreront donc la liste des produits jugés "essentiels".

Pour rappel, les commerces et rayons "non essentiels", dont les jardineries et fleuristes, sont fermés à cause du reconfinement mis en place la semaine dernière pour faire face à la deuxième vague de Covid-19. Toujours selon le 'JDD', un décret à venir doit détailler les modalités, comme le "click and collect" ou d'autres moyens de vente.

La semaine dernière, le ministre délégué aux PME Alain Griset avait d'ores et déjà indiqué avoir proposé au Premier ministre que la vente de sapins de Noël soit autorisée dans certains lieux de distribution en extérieur.

La filière dans le flou

Lors d'une audition par des sénateurs, le ministre a précisé avoir proposé que "pour les sapins de Noël, il puisse y avoir des points de distribution, nécessaires pour que les professionnels puissent écouler leur marchandise", évoquant "les jardineries, fleuristeries, marchés plein vent et parkings de la grande distribution".

Le reconfinement et ses nouvelles mesures anti-Covid-19 avaient laissé dans le flou la filière, à l'approche des fêtes de fin d'année. "Aujourd'hui, on ne peut pas vendre de sapin, mais il faut qu'on puisse les vendre, même pour les producteurs. Si tous les produits sont fabriqués, il faut bien les vendre", avait estimé sur 'BFMTV' Michel-Edouard Leclerc. "Si la législation est la même, nous ne pourrons pas vendre des sapins", avait-il alerté.

Ventes en extérieur

Dans un communiqué, l'association française du sapin de Noël naturel (AFSNN) avait également fait part de son inquiétude. "Alors que les dernières mesures gouvernementales limitent l'ouverture de points de vente ou des rayons des points de vente aux produits dits 'essentiels', se procurer un sapin de Noël ne sera pas assuré cette année!", avait-elle prévenu.

L'association avait également rappelé que "les ventes de sapins se font en extérieur, donc dans des conditions compatibles avec le contexte sanitaire", réclamant dans le même temps des assurances pour anticiper les commandes et l'acheminement vers les points de vente, alors que novembre est "le mois de la coupe des sapins"...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.