Noël : Michel-Edouard Leclerc veut une réouverture des commerces avant le 1er décembre

Noël : Michel-Edouard Leclerc veut une réouverture des commerces avant le 1er décembre
Michel-Edouard Leclerc

Boursier.com, publié le vendredi 06 novembre 2020 à 10h56

Afin de permettre aux Français de faire leurs achats de Noël, le président de Leclerc a proposé au gouvernement "l'ouverture rapide des librairies et des magasins de jouets"...

Alors que la France est reconfinée et que de nombreux commerces dits "non-essentiels" ont dû baisser le rideau au moins jusqu'au 1er décembre, Michel-Edouard Leclerc a appelé le gouvernement à rouvrir les commerces avant cette date pour permettre aux Français de faire leurs achats de Noël dans de bonnes conditions.

"C'est Français, c'est très con... Il y avait un problème, on a étendu le problème à tout le monde", a regretté sur 'BFMTV' ce vendredi le dirigeant de la chaîne d'hypermarchés, qui s'est récemment vivement opposé à l'interdiction de vendre des produits jugés "non-essentiels" dans les grandes surfaces, par souci d'équité avec les petits commerçants contraints de fermer.

Il propose ainsi "l'ouverture rapide des librairies et des magasins de jouets". "Et au fur et à mesure qu'on approche du 1er décembre", tous les commerçants français pourraient rouvrir "en respectant des protocoles sanitaires hyper pointus, hyper contrôlés, voire sanctionnés", a-t-il ajouté.

Un risque de créer de "l'affluence en magasin" ?

"Il faut sortir de cette situation par le haut. Il faut que l'Etat passe de l'interdiction au mode 'push' ! Il faut qu'on ouvre avant Noël avec les meilleurs protocoles sanitaires", a-t-il estimé. Michel-Edouard Leclerc dit également craindre une réouverture trop tardive et que cela "crée de l'affluence en magasin, ce qui serait risqué d'un point de vue sanitaire".

Le président des hypermarchés E. Leclerc cite notamment l'exemple des sapins : "Aujourd'hui on ne peut pas vendre de sapin, mais il faut qu'on puisse les vendre, même pour les producteurs. Si tous les produits sont fabriqués, il faut bien les vendre", a-t-il souligné.

Il affirme d'ailleurs que le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire est favorable à la réouverture des commerces dit "non-essentiels". "Il voulait que les libraires puissent rester ouverts", a-t-il assuré.

"Monsieur Castex est le meilleur employé d'Amazon en France"

Au sujet d'Amazon, Michel-Edouard Leclerc a estimé que "Monsieur Castex" était "le meilleur employé d'Amazon en France", avant de rappeler que "l'entreprise paie très peu d'impôts en France". Selon lui, la France doit doit "relever le défi et faire face à Amazon".

"Nous réalisons plus de 4 milliards d'euros de chiffres d'affaires sur le digital sur notre formule drive et drive piéton. Les contraintes Covid vont faire accélérer la digitalisation et faire gagner 2 ans aux commerçants. Aujourd'hui, je dis : Amazon même pas peur !", a-t-il lancé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.