Non coté : pourquoi la consolidation semble inévitable

Non coté : pourquoi la consolidation semble inévitable

LesEchos, publié le mardi 13 février 2018 à 18h23

Lentement mais sûrement le capital-investissement se concentre entre quelques mains. Plus de 50 fusions ont eu lieu depuis début 2016 entre acteurs du secteur pour un total de 9 milliards d'euros, selon Mergermarket.

La dernière en date, le rachat d'Idinvest par Eurazeo, qui a permis à ce dernier de franchir la barre des 16 milliards d'euros, n'est que la huitième opération la plus significative de la saison. Et le mouvement n'est pas près de s'arrêter. La course à la taille est en effet devenue un enjeu de compétitivité, voire de survie pour de nombreux gérants du non coté.

Les plus grosses firmes du secteur prennent une part de marché croissante, « commençant à consolider une industrie très fragmentée », confirme McKinsey dans un rapport publié ce mercredi. Les méga…

Lire la suite sur LesEchos

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Non coté : pourquoi la consolidation semble inévitable
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]