Non, la Corée du Sud ne va pas interdire le bitcoin

Non, la Corée du Sud ne va pas interdire le bitcoin
A lire aussi

LesEchos, publié le vendredi 12 janvier 2018 à 17h58

Après avoir été inondé de messages de colère des investisseurs sur les réseaux sociaux, le gouvernement sud-coréen est intervenu ce vendredi matin pour démentir les menaces d'interdiction du commerce de cryptomonnaies dans le pays qui avaient été agitées la veille par le ministre de la Justice et avaient provoqué une chute brutale du bitcoin, du ripple ou encore de l'ether sur les marchés d'Asie et d'Occident.

Confirmant, à mots couverts, l'intense débat au sein de l'administration du président Moon Jae-in sur ce dossier délicat, le ministre des Finances, Kim Dong-yeon, est intervenu personnellement pour expliquer que la sortie de son collègue ne reflétait aucunement les choix du gouvernement. « Ce sujet de la fermeture des plates-formes d'échange dans le pays, évoqué…

Lire la suite sur LesEchos

 
0 commentaire - Non, la Corée du Sud ne va pas interdire le bitcoin
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]