"Nous ne taxerons pas l'épargne des Français", assure Bruno Le Maire

"Nous ne taxerons pas l'épargne des Français", assure Bruno Le Maire©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le lundi 29 mars 2021 à 10h13

A fin février 2021, l'encours du Livret A atteignait un nouveau record de 335,7 milliards d'euros.

A fin février 2021, l'encours du Livret A atteignait un nouveau record de 335,7 milliards d'euros.

Le gouvernement ne taxera pas l'épargne des Français, a déclaré lundi Bruno Le Maire sur franceinfo, tout en réaffirmant vouloir favoriser les donations entre générations.

L'épargne a fortement augmenté depuis le début de la crise sanitaire provoquée par l'épidémie de COVID-19. Selon la Banque de France, l'excès d'épargne des ménages atteindra 165 milliards d'euros en fin d'année, soit 8% du produit intérieur brut.

Injuste et inefficace

"Nous ne taxerons pas l'épargne (des Français). Ce serait profondément injuste et ce serait totalement inefficace", a dit Bruno Le Maire.

Parmi les pistes évoquées pour inciter les Français à libérer leur épargne, le ministre de l'Economie a préconisé une fiscalité nulle pour les donations de "quelques milliers d'euros" afin de "permettre à des grands-parents de soutenir leurs petits-enfants".

Restrictions sanitaires

Les Français ont encore copieusement abondé leur Livret A le mois dernier : la collecte de février a atteint 2,86 milliards d'euros selon les chiffres de la Caisse des Dépôts et Consignation. En ajoutant les 6,32 milliards d'euros du mois de janvier, on est déjà à 9,2 milliards d'euros en deux mois. L'épargne garnit aussi le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) : 0,91 milliard en février et 1,78 milliard en deux mois.

Au total, la collecte des deux livrets représente déjà près de 11 milliards d'euros à comparer à un peu plus de 6 milliards sur les deux premiers mois de 2020 qui n'avaient pas encore été perturbés par la crise sanitaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.