Nouveau coup de tabac sur le bitcoin

Nouveau coup de tabac sur le bitcoin
Bitcoin

Boursier.com, publié le jeudi 28 décembre 2017 à 21h48

Nouveau coup de bambou sur le bitcoin ! La reine des crypto-monnaies a plongé jeudi d'environ 16%, retombant à moins de 14.000 dollars sur la plateforme Bitfinex après que les autorités sud-coréennes eurent annoncé vouloir prendre des mesures supplémentaires pour encadrer les échanges de monnaies virtuelles et mettre fin à une spéculation devenue beaucoup trop importante... Jeudi soir, le bitcoin s'échangeait ainsi à 13.787$ sur Bitfinex, en baisse de 6,4% sur la séance, mais en chute de 16% par rapport à son plus haut niveau de la veille à environ 16.438$.

La volatilité sur les crypto-monnaies est en effet toujours aussi forte comme en atteste l'évolution récente du bitcoin. Après avoir atteint la barre des 20.000$, ce dernier a lourdement chuté sous les 11.000$ avant de rebondir au cours des derniers jours.

La Corée veut davantage encadrer le marché

"Le gouvernement a dit à plusieurs reprises que les monnaies virtuelles ne pouvaient pas jouer le rôle des monnaies réelles et que leur volatilité excessive pouvait entraîner des pertes considérables", explique le gouvernement.

Parmi les mesures envisagées, figurent l'interdiction d'ouvrir un compte de manière anonyme et la possibilité d'autoriser les organismes de surveillance à fermer si besoin certaines plateformes d'échanges, comme l'a préconisé le ministère de la Justice.

La Corée du Sud interdit actuellement à toutes les institutions financières de traiter des opérations à l'aide de cryptomonnaies mais elle est l'un des plus importants marchés au monde de bitcoins et elle abrite la plate-forme d'échanges de monnaie virtuelle la plus active au monde, Bithumb.

Les autorités prennent le sujet au sérieux

"Les régulateurs sont de plus en plus préoccupés par le fait que c'est essentiellement et principalement un phénomène de particuliers", explique à Bloomberg, Stephen Innes, responsable du trading pour l'Asie-Pacifique chez Oanda.

"Les régulateurs, non seulement en Asie, mais dans le monde entier, vont commencer à aborder ce problème parce que je ne pense pas qu'ils ont vraiment compris ce qu'une véritable chute des crypto signifierait pour l'économie".

Quel avenir?

Quoi qu'il en soit du côté des régulateurs, les débats restent ouverts concernant le bitcoin et ses pairs et son avenir apparaît toujours aussi flou. "Personne ne connaît la valeur ultime de cet actif sous-jacent", affirme à Bloomberg TV Edward Stringham, président de l'American Institute for Economic Research. "Nous ne pouvons pas prédire si ce sera zéro ou 1 million de dollars ou quelque chose entre les deux"...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU