Nouveau test de navettes autonomes dans le bois de Vincennes

Chargement en cours
 Une navette autonome, le 17 novembre 2017 à Vincennes près de Paris

Une navette autonome, le 17 novembre 2017 à Vincennes près de Paris

1/2
© AFP, ERIC PIERMONT
A lire aussi

AFP, publié le vendredi 17 novembre 2017 à 18h26

Deux navettes autonomes du constructeur français Easymile sont testées à partir de vendredi par la RATP, Ile-de-France Mobilités (ex-Stif) et la ville de Paris, pour relier le bois de Vincennes à la station de métro Château de Vincennes.

Ces minibus qui proposent six places assises transporteront gratuitement les passagers du vendredi au dimanche, pendant six mois au moins, entre la station Château de Vincennes (ligne 1) et le Parc floral de Paris, avec un arrêt intermédiaire au Fort neuf de Vincennes, détaille un communiqué de presse.

Ces navettes 100% électriques seront rechargées la nuit.

Le communiqué précise qu'un "nouveau mode d'exploitation", en convoi, sera également testé: "afin de répondre aux pics d'affluence, les navettes autonomes seront accolées les unes aux autres pour circuler de manière très rapprochée. L'objectif à terme est de pouvoir opérer un nombre de navettes autonomes adapté à l'affluence de passagers".

Dans les semaines à venir, le groupe RATP lancera une desserte interne du site du CEA Paris-Saclay avec deux autres navettes autonomes.

Des navettes Navya, un autre constructeur français, opérées par Transdev, transportent déjà les salariés de la centrale EDF de Civaux (Vienne).

Les opérateurs de transports envisagent d'utiliser ces navettes autonomes notamment pour desservir des zones peu denses, dans lesquelles il n'est pas économiquement viable de faire circuler des bus. Elles deviendront alors des minibus qui transporteront à la demande les usagers.

La ministre des Transports Elisabeth Borne a inscrit le sujet au menu des Assises de la mobilité, qui se tiennent jusqu'en décembre et doivent aboutir à la présentation, début 2018, d'un projet de loi d'orientation des mobilités.

Des navettes autonomes sont expérimentées un peu partout dans le monde.

En France, la navette Easy mile avait déjà été testée par la RATP entre les gares de Lyon et d'Austerlitz, et avait transporté 30.000 voyageurs.

Celles de Navya sont expérimentées dans le quartier d'affaires de La Défense, à l'ouest de Paris, par la région Ile-de-France et Keolis - filiale de la SNCF - qui les avait déjà testées à Lyon, dans le quartier de Confluence.

Dernière annonce en date, l'opérateur Transdev et le constructeur Lohr ont présenté mardi la navette i-Cristal, développée dans le cadre d'un partenariat, et qui sera disponible à partir de septembre 2018.

Une navette Navya, opérée par Keolis, a récemment été impliquée dans une collision sans gravité avec un camion de livraison, reconnu responsable, à Las Vegas.

 
2 commentaires - Nouveau test de navettes autonomes dans le bois de Vincennes
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique il semblerait qu'il y ait un bug .....

    référence à l'article :

    Le Google chinois veut enlever le volant aux conducteurs
    Statut : refusé
    Il y a 5 heures
    le 16 11 2017 à 12 41

    c'est vrai que ça devient insupportable que de voir des êtres humains avec encore en mains, cette liberté de conduire la ou ils souhaitent, leur véhicule. Comment ce vide juridique de privation de liberté individuelle a pu ne pas faire l'objet de lois, de règlements et que soit laisser à l’appréciation du gogolchinois le plaisir de dire qu'il y avait dans le volant une espèce de capacité à voler encore un peu de liberté à cet animal qu'est l'être déshumanisé?

    Moi je vois bien l'avenir entre les mains des GAFA et autres superbes Start-up ayant pris l'apparence de Licornes pour devenir enfin des Dragons...dans leur capacité de pouvoir interdire à tel endroit de la terre : la circulation, de sâles véhicules polluants, en tel autre lieu, la possibilité de démultiplier la puissance des batteries des véhicules électriques pour échapper à une tempête, '(c'est le cas de l'entreprise Tesla qui a augmenté la puissance des batteries - et à distance- pour ses propres véhicules lors d'une petite tempête aux US) .

    Qui ne peut comprendre que la privation des libertés individuelles et l'abrutissements des peuples est nécessaires pour le bonheur collectif ?

    Qui ne peut accepter que de réunir en quelques mains pleines de bonnes volontés, la capacité de diriger le monde ne soit un bienfait pour l'humanité ?

    Vous vous rendez compte, vous n'avez même plus besoin de réfléchir ! on pense à votre place, on vous nourrit, on vous berce, on vous taxe, on vous dit comment vous reproduire, on vous dit que vous n'êtes plus en droit de ..., on vous explique ce que sont vos droits...mais que vouloir de plus que le bonheur pensé pour vous sur terre ?

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    puisque le censure sévit de l'autre côté

    Un ancien ministre se sent "humilié" d'avoir été obligé de payer son billet de train
    Statut : refusé
    Il y a une minute
    le 17 11 2017 à 13 01

    Il faut tout de même combler ce vide juridique rapidement : Un teste de permis de conduire pour les vieux de la politique devrait être rendu obligatoire. Quand on voit des anciens de la sorte se réclamer de Miterrand... C'est un peu comme Juppé et Bayrou qui viennent encore se réclamer de la droite et du centre alors que les Français leurs ont signifié de façon démocratique qu'ils ne voulaient plus d'eux. Il faut faire des tests de compréhension à ces anciens, un peu comme ce qui est proposé pour le permis de conduire une voiture en somme !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]