Nouveau Vélib': beaucoup moins de vélos que prévu

Nouveau Vélib': beaucoup moins de vélos que prévu

Une station du nouveau service Vélib' Métropole, le 1er décembre 2017 à Paris

A lire aussi

AFP, publié le mardi 02 janvier 2018 à 19h21

Le nouveau service Vélib' Métropole a démarré en ce début d'année à Paris et alentour avec largement moins de vélos que prévu, une situation qui pourrait valoir de nouvelles ristournes aux abonnés, ont indiqué mardi les partenaires du dispositif.

Le très attendu nouveau Vélib' -- vert pomme pour la version mécanique et bleu turquoise pour l'électrique -- a été déployé dans 80 stations, dont 70 à Paris, loin des 600, ensuite ramenées à 300, originellement prévues à cette date, a indiqué l'opérateur du dispositif de vélo en libre-partage, interrogé par l'AFP. 

"Nous démarrons avec un niveau réduit mais les délais seront tenus", a néanmoins affirmé un porte-parole de la société, en précisant que le plan de déploiement, avec des effectifs accrus, prévoyait d'installer d'ici fin mars 80 stations par semaine.

Smovengo prend la suite du groupe JCDecaux dont les stations abritant le célèbre vélo gris ont progressivement été désactivées jusqu'au 31 décembre 2017.

Ces 1.200 anciennes stations doivent être reconverties d'ici la fin mars. S'y ajouteront ensuite 200 nouvelles stations.

Dans un communiqué à l'AFP, Catherine Baratti-Elbaz, présidente du Syndicat Autolib' Vélib' Métropole, a noté que le service, élargi désormais à la Métropole du Grand Paris, allait être pendant "quelques semaines (...) moins accessible".

Les élus du syndicat, qui regroupe Paris et les 66 communes adhérentes de la Métropole du Grand Paris, vont se réunir la semaine prochaine "de manière exceptionnelle pour examiner les modalités de compensation pour les abonnés", ajoute le communiqué.

Déjà pour compenser la réduction du nombre de stations Vélib' en décembre, le Syndicat avait annoncé fin décembre des compensations pour les abonnés (crédit d'heures, réductions), qui pourraient ainsi être amplifiées.

Selon Smovengo, le retard dans le déploiement des vélos est dû à des délais d'installation raccourcis de six semaines après le recours en justice du groupe JCDecaux, qui avait perdu le renouvellement du marché.

De plus, les opérations pour alimenter en électricité les 45.000 "bornettes" qui doivent recevoir un vélo électrique "se sont révélées plus compliquées que prévu", selon Smovengo.

Dans une station du centre de la capitale, Nicolas Plommée, utilisateur régulier depuis dix ans, fait "partie des usagers mécontents", dit le quinquagénaire à l'AFP. "Aujourd'hui on a perdu octobre, novembre, décembre. Et là, ca va être opérationnel fin mars. Sur un abonnement d'un an, c'est des problèmes sur six mois !", râle-t-il.

Edouard pour sa part "avait le temps cet après-midi, je suis venu les tester, pour faire un tour, comme ça". Le quadragénaire "a eu un peu de mal à trouver les stations. Certaines indiquées sur l'application ne sont pas actives. Sinon j'ai pu tester le Vélib'. C'est plutôt sympa", dit-il.

 
14 commentaires - Nouveau Vélib': beaucoup moins de vélos que prévu
  • avatar
    Bouzbirmachina -

    Socialos en vélos ,bobos-gôchos....hidalgo,la richissime apparatchik socialiste ,elle aussi va marquer au fer rouge son passage et sa main mise sur Paris ! ! !

  • avatar
    Zincourt -

    ça profite à qui tout ce bazar, avec des places de stationnement voitures bien supprimées par ces stations de vélos-bobos avec le pire : les sens-interdits pris à contresens !

  • avatar
    PAMINOU666 -

    HIDALGO comme d'habitude n'en a fait qu'à sa tête en remplaçant quelque chose qui marchait bien par des vélos qui trainent partout bien chinois et dont les délais de mise en route sont très en retard.

    Elle a dû comme bonne socialiste profiteuse qu'elle est touché des pots de vin pour écarter DECAUX pour un qui ne tient pas ses promesses.

    Socialiste un jour socialiste profiteuse toujours

    Elle est à virer de toute urgence

  • avatar
    CONSTATGABEGIE -

    JC Decaux doit bien en rire , car c'était à prévoir , mais la Mairie n'a pas compris ,et a préféré moins disant

  • avatar
    tirma -

    et cela on aimerai bien connaitre ce que cela coûte aux villes!!!! sachant les détériorations , les abandons, les vols ect ect ah non mais un effet de grande mode pour l'environnement une prime de 20euros ! alors pédalez pédalez!!!pauvre de nous!

    avatar
    ventdouest -

    ce sont les pv de stationnement qui vont payer les vélos!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]