Nouvelle chute de 40% des défaillances d'entreprises en janvier

Nouvelle chute de 40% des défaillances d'entreprises en janvier©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le mercredi 10 mars 2021 à 10h37

Selon les dernières données de la Banque de France...

Selon les dernières données de la Banque de France...

Les entreprises françaises sont restées sous la perfusion des aides de l'Etat au mois de janvier... Selon le dernier pointage de la Banque de France, les défaillances ont dégringolé de 40,1% sur un an au mois de janvier, avec 29.899 entreprises concernées contre 49.934 en janvier 2020.

La Banque de France a confirmé en février que les défaillances d'entreprises avaient fortement reculé en 2020, malgré la crise sanitaire. Au total, 31.212 défaillances ont été enregistrées à fin décembre 2020, contre 51.201 un an plus tôt, selon ses chiffres.

Impact du confinement

Cette baisse résulte en premier lieu, mécaniquement, de l'impact momentané qu'ont eu à la fois la période de confinement sur le fonctionnement des juridictions commerciales et les évolutions réglementaires "qui ont modifié temporairement les dates de caractérisation et de déclaration de l'état de cessation de paiements", rappelle la Banque de France.

Les Urssaf ont en effet cessé d'envoyer les entreprises au tribunal depuis le début de la pandémie, alors que ces procédures devant la justice représentent environ un quart des défaillances chaque année...

Soutien de l'Etat

Cette baisse s'explique aussi en grande partie par le "quoi qu'il en coûte" décrété par le gouvernement et les mesures de soutien qui apportent des aides de trésorerie ou permettent aux entreprises de réduire ou retarder le paiement de certaines charges, et donc le risque de faire défaut sur ces paiements (mesures d'activité partielle, prêts garantis par l'État avec remboursements différés, fonds de solidarité, moratoires, etc.).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.