Nouvelle intrusion de Greenpeace dans une centrale nucléaire en Ardèche

Nouvelle intrusion de Greenpeace dans une centrale nucléaire en Ardèche
EDF centrale nucléaire

Boursier.com, publié le mardi 28 novembre 2017 à 09h44

EDF a dû faire face ce matin à une nouvelle intrusion sur le site de l'une de ses centrales nucléaires, à Cruas-Meysse, en Ardèche. L'énergéticien précise que 22 personnes ont été détectées à 6h20 par les équipes de sécurité du site. Le peloton spécialisé de protection de la gendarmerie les a interceptés et mis sous contrôle. "Les intrus sont restés en dehors de la zone nucléaire", indique EDF, qui ajoute que la sûreté des installations n'a pas été compromise. "Il s'agit d'une infraction au regard du code de la défense, qui donnera lieu au dépôt d'une plainte", conclut le groupe.

De son côté, l'Autorité de sûreté nucléaire a activé, à 7h40, son centre d'urgence à la suite du déclenchement par EDF du "plan sûreté-protection", après l'intrusion. "L'ASN est en relation avec l'autorité compétente pour les questions de malveillance qui est le Haut Fonctionnaire de Défense et de Sécurité (HFDS) du ministère de l'environnement", indique l'Autorité dans un communiqué.

Le 12 octobre dernier, des militants Greenpeace avaient tiré un feu d'artifice au petit matin sur le site EDF de Cattenom, sans mettre en péril l'installation.

L'organisation entendait démontrer que les piscines d'entreposage de combustible usé ne sont pas assez protégées d'attaques extérieures, alors que ces bâtiments "contiennent le plus de radioactivité dans une centrale nucléaire". Greenpeace France exige qu'EDF remédie à ce problème de sécurité en entreprenant les travaux nécessaires.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Nouvelle intrusion de Greenpeace dans une centrale nucléaire en Ardèche
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug ....

    référence à l'article :

    A Marseille, contre "l'eau tiède", Wauquiez vante une politique "sabre au clair"
    Statut : refusé
    Il y a 37 minutes
    le 28 11 2017 à 08 37
    On enfume bien les abeilles !

    Comment ose-t-il ?

    La il risque gros !Il va voir se coaliser contre lui toutes les bonnes plumes de " LIBERATION" de " L'Express' du "MONDE" ( libération et l'express appartenant à ce Riche homme d'affaire qu'est M. Drahi...)

    on va se demander à Libération pourquoi l'"affaire" Wauquiez ne prenait pas les joyeuses proportions qu'avait connue en d'autres temps l'"affaire" Sarkozy. Le Monde,va s'employer dans des pages entières à étudier le " cas " Wauquiez, pour faire renaître un courant identique à l'anti Sarkozysme primaire. : Tous contre seul ! voila le triste destin réservé à celui qui refuse la pensée commune ou qui ose tout simplement encore penser par lui même !
    Tous les fétides et tous les lâches contre un seul qui ne tremble pas " l’Hallali ne va tarder !
    L'épisode aura néanmoins le mérite de faire voir les fétides et les lâches au travail, en pleine besogne de préparation de leur œuvre au noir.
    Colloques d'argousins et dialogues de mouchards, appel de Bordeaux et de PAu vont fleurir dans les colonnes !

    Les pleutres, les couards, les lâches et les capons vont tous être sur le pont. L'ancien monde va revenir à la vie pour participer à l'hégémonie des modernes.... D'ou la question : les anciens qui osent encore s'exposer, exposer leurs convictions, leurs valeurs ne sont-ils pas plus modernes que ceux qui prétendent l'être en utilisant des vieilles ficelles si éculées qu'elle ne tiendront pas l'été ?