Nutriscore : seuls 5% des aliments sont étiquetés

Nutriscore : seuls 5% des aliments sont étiquetés©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 26 novembre 2019 à 10h39

Un résultat que regrette l'association de défenses des consommateurs UFC Que Choisir. Selon elle, les enfants en particulier mangent beaucoup de produits trop gras et trop sucrés.

Près d'un enfant sur cinq en France est touché par le surpoids ou l'obésité... Un chiffre inquiétant, qui devrait être amélioré grâce au Nutri-Score, introduit officiellement il y a deux ans pour mieux comprendre la composition des aliments et leur valeur énergétique.

Problème : seuls 5% des produits sont actuellement étiquetés, selon l'association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir, qui appelle l'opinion publique à se mobiliser en signant la pétition d'initiative citoyenne européenne www.pronutriscore.org. Elle rappelle que 82% des consommateurs n'arrivent pas à lire "le complexe tableau d'analyse nutritionnelle obligatoire".

Du sucre, du sucre, du sucre

L'UFC-Que Choisir a donc calculé le Nutri-Score pour une trentaine d'aliments et boissons de grandes marques parmi les plus vendus qui ne l'affichent pas sur leur emballage. "Les résultats de cet examen sont déplorables", dénonce l'association, avec notamment des céréales vendus pour le petit déjeuner des enfants bourrés de sucre. La majorité des produits écope d'un "D", soit l'équivalent d'un croissant au beurre. Mention spéciale pour les "BN p'tit dèj", qui reçoivent la plus mauvaise note avec un Nutri-Score "E" équivalent à celui des gaufres fourrées au sucre.

Les goûters pour enfants sont également épinglés, de même que les boissons, souvent très riches là aussi en sucre. "On doit dénoncer l'instrumentalisation de l'image des fruits sur les emballages. Alors que le véritable jus d'orange est étiqueté "C", ces boissons sucrées n'incorporent que 12% de jus d'orange ou d'agrumes et écopent du Nutri-Score "E" en raison de l'ajout de sucre", regrette l'UFC.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.