Objets connectés : l'UFC met en demeure Amazon et la Fnac

Objets connectés : l'UFC met en demeure Amazon et la Fnac
montre

Boursier.com, publié le mardi 09 janvier 2018 à 16h02

L'UFC-Que Choisir a annoncé, mardi 9 janvier, avoir assigné en justice la Fnac et Amazon, qu'elle accuse de "pratiques commerciales trompeuses" concernant la vente d'objets connectés.

L'association de défense des consommateurs rappelle avoir mis en demeure au mois de juillet dernier 10 sites de commerce en ligne, estimant que leurs fiches produits souffraient, "tant d'une information lacunaire sur les caractéristiques essentielles des objets connectés, que d'une présentation des garanties légales inintelligible". Et "face à l'absence de réactions de ces sites ou d'avancées significatives", elle a décidé d'aller plus loin, en assignant devant le Tribunal de Grande Instance de Paris les deux plateformes les plus importantes, la Fnac et Amazon.

Données personnelles

Que leur reproche l'UFC ? Montres, téléviseurs, systèmes de sécurité, lunettes, bracelets... Tous ces produits ne sont pas de simples objets, mais disposent "d'un écosystème technologique complexe", pour lequel "le protocole de communication utilisé, l'identité du constructeur et la capacité d'interopérabilité de l'objet", doivent être indiqués estime l'association, ce qui n'est pas le cas.

Autre problème : les deux sociétés ne donnent pas de précisions sur "le nombre incommensurable de données collectées" sur les consommateurs, au prétexte qu'elles ne sont que les distributeurs et non les fabricants de ces objets. "Face au non-respect manifeste de leurs obligations d'informations précontractuelles et de conseil, l'UFC-Que Choisir a donc assigné, ce jour, ces deux professionnels sur les fondements de pratiques commerciales trompeuses et en cessation d'agissements illicites", peut-on lire dans un communiqué.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.