Pandémie: Amazon embauchera 7.000 personnes de plus au Royaume-Uni cette année

Pandémie: Amazon embauchera 7.000 personnes de plus au Royaume-Uni cette année
Amazon prévoit d'embaucher 7.000 personnes supplémentaires au Royaume-Uni

AFP, publié le jeudi 03 septembre 2020 à 13h41

Le géant de la distribution en ligne Amazon prévoit d'embaucher 7.000 personnes supplémentaires au Royaume-Uni d'ici la fin de l'année, pour un total de 10.000 embauches sur l'ensemble de 2020, la pandémie de Covid-19 ayant accéléré l'essor des ventes en ligne. 

Dans un communiqué jeudi, le géant américain souligne que "3.000 postes en contrat à durée indéterminée ont déjà été créés cette année à travers les centres de tris et de livraison d'Amazon au Royaume-Uni, et que 7.000 suivront d'ici la fin de l'année", dans les centres de préparation des commandes mais aussi au siège britannique du groupe.

Le groupe souligne que beaucoup de ces nouveaux postes seront affectés dans trois centres de tri des commandes, équipés de technologies d'automatisation "dernier cri", dans le nord du pays. L'un d'eux, situé à Darlington, a ouvert en mai, et les  deux autres, à Durham et Sutton-in-Ashfield, seront inaugurés cet automne.

Les effectifs dans le pays devraient donc dépasser 40.000 personnes, souligne le communiqué.

Quelque 20.000 personnes supplémentaires sont en train d'être recrutées en contrats saisonniers pour les fêtes de fin d'année.

Amazon avait déjà annoncé, cet été, la création de 3.500 nouveaux postes d'ingénieurs, informaticiens et employés administratifs aux Etats-Unis, grâce aux bénéfices générés pendant la pandémie.

Fin août, la chaîne de supermarchés Tesco avait elle aussi annoncé la création de 16.000 emplois, afin de soutenir la forte croissance de ses activités en ligne en raison de la crise sanitaire.

La distribution en ligne est l'un des rares secteurs ayant bénéficié des mesures de confinement, alors que les commerces traditionnels ont au contraire vu leurs pertes s'accélérer, avec des fermetures de magasins par centaines et des milliers de licenciements.

"Cette énorme expansion annoncée au Royaume-Uni par Amazon n'est pas une grosse surprise, vu la hausse massive des ventes enregistrée par le géant de la technologie, dans un contexte d'envolée du e-commerce à cause de la pandémie", remarque Susannah Streeter, analyste de Hargreaves Lansdown, précisant que le groupe "ne voit pas de ralentissement des commandes dans les prochains mois".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.