Paradis fiscaux : la liste noire de l'UE change, mais conserve 9 membres

Paradis fiscaux : la liste noire de l'UE change, mais conserve 9 membres©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 13 mars 2018 à 19h46

L'Union européenne a modifié mardi, comme prévu, sa liste noire des paradis fiscaux. Celle-ci accueille trois nouveaux pays, mais trois autres en sortent, confirmant des informations de presse concordantes publiées la semaine dernière. A l'arrivée, cette liste, qui comptait 17 pays lors de sa création en décembre 2017, puis 9 après le retrait de 8 pays fin janvier, conserve 9 membres.

Les ministres des Finances de l'UE, réunis mardi à Bruxelles, ont placé sur la liste noire trois pays des Caraïbes : Saint Kitts et Nevis, les Bahamas et les îles Vierges américaines.

Des "engagements de bonne conduite"

Dans le même temps, comme l'affirmaient des sources ces derniers jours, Bahreïn, les îles Marshall et Sainte-Lucie ont été retirés de cette liste. Ils se retrouvent sur la "liste grise" des pays ayant pris des engagements de bonne conduite en matière fiscale, et qui feront l'objet d'un suivi.

Outre les trois nouveaux pays entrants, la liste noire comprendra désormais Guam, la Namibie, Palau, les Samoa, les Samoa américaines et Trinité-et-Tobago, ce qui fait donc neuf au total.

Panama, de la "liste noire" et "liste grise"

Le 23 janvier dernier, Bruxelles avait provoqué l'ire de nombreuses ONG, en retirant de sa liste noire 8 pays, dont le controversé Panama, théâtre du scandale d'évasion fiscale "Panama Papers" en 2016. L'Union européenne avait d'ailleurs mis en place sa liste noire, en décembre 2017, en réponse à cette affaire et à celle, plus récente, des "Paradise Papers".

Fin janvier, les ministres des Finances européens avaient toutefois fait savoir que le Panama (ainsi que la Barbade, la Grenade, la Corée du Sud, Macao, la Mongolie, la Tunisie et les Emirats arabes unis) ne seraient plus fichés sur la liste noire "à la suite d'engagements pris au plus haut niveau politique pour répondre aux inquiétudes de l'UE".

Les pays retirés de la liste noire se retrouvent sur une "liste grise", qui fait l'objet d'un suivi. Ils peuvent donc être replacés sur la liste noire en cas de manquement aux engagements qui leur sont demandés. Mardi, les ministres européens ont aussi intégré quatre autres pays des Caraïbes à cette liste grise : Anguilla, les îles Vierges britanniques, la Dominique et Antigua-et-Barbuda..

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
12 commentaires - Paradis fiscaux : la liste noire de l'UE change, mais conserve 9 membres
  • avatar
    lasim25 -

    Comment on peut penser que nos gouvernement feront quelque chose contre les paradis fiscaux, ils défendent leurs propres intérêts...

  • avatar
    ajlbn -

    Une liste réduite comme la peau de chagrin du conte! Une plaisanterie! De toute façon avec la mode du bitcoin les possibilités de frauder sont immenses! Et même plus le Delaware? Ceci va faire plaisir à un député-patron qui a, selon la presse, une société dans cette localisation douce.

  • avatar
    pigeonxxl38 -

    en rapport avec la "caisse d'épargne" ou la grande casse de mon épargne : la Bourse les actions véreuses misent a disposition des légions de pigeons sous la pression mafieuse depuis l'année 1999 de leurs gros cochons de patrons , a rajouter a la liste noire peut-être la banque outre-mer Océor ?

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    le 10 03 2018 à 09 06

    Et combien de pays, en plus d la France, seront sur la liste des enfers fiscaux.

    Nous sommes champion d'Europe en matière d'impôts et de taxes. Et si ceux qui taxent, s'autorisent le droit de lister ce qu'ils qualifient de paradis, il semble juste et équitable de donner, en contrepartie, la liste des enfers fiscaux.

  • avatar
    OEILREPUBLICAIN -

    Enfumage général les sociétés fictives sont partout y compris en SUIISSE et ailleurs en Europe! Le député qui a enquêter sur le patrimoine de Jonhny en Suisse n'a pas été bien loin!