Parti socialiste : le calice jusqu'à la lie ?

Parti socialiste : le calice jusqu'à la lie ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 04 janvier 2018 à 09h55

La déflagration politique provoquée par l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République n'en finit pas de faire des dégâts à droite comme à gauche... Les têtes d'affiche qui ont décidé d'arrêter leur carrière sont légion depuis le mois de mai dernier, depuis Marion Maréchal-Le Pen en passant par Jean-Pierre Raffarin ou François Baroin et maintenant Najat Vallaud-Belkacem...

L'ancienne ministre socialiste vient ainsi d'annoncer qu'elle renonçait à briguer la direction socialiste, décapitée par la déroute électorale de 2017, Benoît Hamon n'ayant réuni que 6% des voix à l'élection présidentielle.

Nouvelles activités

L'ex-ministre de l'Education nationale, qui n'a plus de mandat électoral depuis son échec aux législatives du mois de juin, veut désormais se concentrer sur ses nouvelles activités de directrice de collection chez l'éditeur Fayard.

"L'avenir de la gauche dépasse de très loin la question de l'appareil socialiste", explique-t-elle dans L'Obs. "Je sais que cela peut paraître étrange de ne pas céder à l'amicale pression de ses amis... mais je veux vraiment réfléchir, travailler et comprendre d'autres mondes que le seul monde politique", explique Najat Vallaud-Belkacem.

Le PS décapité

Pour l'heure, seul Luc Carvounas, un ancien proche de Manuel Valls, s'est déclaré candidat au poste de premier secrétaire du PS, qui devrait être intronisé à l'occasion du prochain congrès prévu les 7 et 8 avril 2018 à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).... En attendant, pour renflouer ses caisses, le parti socialiste a été contraint de vendre son siège parisien de la rue de Solférino à une société de gestion immobilière pour un montant de 45,5 millions d'euros.

"Après un processus de trois mois et au regard de l'étude des offres fermes déposées, le Parti socialiste a décidé de retenir de manière définitive celle de la société Apsys, foncière française de développement à capitaux familiaux, qui, outre le fait de respecter le cahier des charges, s'est avérée la mieux-disante : proposition d'un prix net vendeur de 45.550.000 Euros", a dernière expliqué le PS.

Plan social

L'acte de vente définitif sera signé à la fin du mois de février 2018 au plus tard et le Parti socialiste disposera des locaux jusqu'au 30 septembre...

Après ses échecs électoraux et le remplacement de son premier secrétaire par une direction collégiale, le PS est aussi contraint de se séparer d'une grande partie de son personnel dans le cadre d'un plan social prévoyant de conserver 42 postes seulement sur 97...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU