Pas de coup de pouce pour le smic le 1er janvier

Pas de coup de pouce pour le smic le 1er janvier
euro devise monnaie

Boursier.com, publié le vendredi 15 décembre 2017 à 16h37

Le ministère du Travail en dit plus ce vendredi sur la revalorisation du smic le mois prochain. "En application des dispositions légales, le smic horaire augmentera de 1,24% au 1er janvier 2018", est-il précisé dans ce document.

Pas de coup de pouce

Cette progression, qui correspond à l'augmentation automatique prévue par la formule légale, sans "coup de pouce" supplémentaire, représente, en salaire net, "une augmentation de 35 euros par mois et 428 euros par an" pour une personne travaillant à temps plein...

Le salaire minimum interprofessionnel de croissance passera donc à 9,88 euros brut de l'heure contre 9,76 euros actuellement et atteindra 1.498 euros brut par mois pour 35 heures hebdomadaires, contre 1.480 euros actuellement.

"Couplé à la baisse des cotisations salariales, cela représente, en salaire net pour une personne travaillant à temps plein, une augmentation de 20 euros par mois de janvier à septembre puis de 35 euros à partir du 1er octobre. Au total, la hausse sur l'année sera de 285 euros", précise le ministère dans son communiqué.

Les salariés du privé doivent en effet bénéficier l'an prochain d'une suppression en deux temps des cotisations d'assurance chômage et maladie, une mesure prévue dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2018, adopté définitivement au début du mois par le Parlement.

Prendre en compte les fragilités

Dans un rapport remis la semaine dernière, des économistes ont recommandé au gouvernement de s'abstenir de tout "coup de pouce" au smic le 1er janvier 2018, pour tenir compte des "fragilités" de l'économie française, et de supprimer à l'avenir toute règle d'indexation obligatoire.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
562 commentaires - Pas de coup de pouce pour le smic le 1er janvier
  • avatar
    dache28 -

    1,24% pour le smic c'est très bien... même juste;cela permettra tout juste le maintien du pouvoir d'achat. Pas de coup de pouce donc.
    Et que dire des 0,8% accordés généreusement aux retraités après 6 ans de blocage et qui seront déjà avalés par le surcotisation de 1.7% de la CSG. c'est de la gérontophobie du milieu autosatisfait de notre monde de la Macron-économie .

  • avatar
    adam71 -

    TOUCHE PAS A MON SMIC ! sinon le peuple ira dans la rue, faites gaffe les "experts" !

  • avatar
    chambi -

    des miettes pour le peuple.c'est en" marche arrière" pour les ouvriers .

  • avatar
    Caribou62 -

    Bien entendu, si l'économie française est fragile, c'est à cause de la hausse du SMIC. Les cadeaux fiscaux aux plus riches, aux entreprises, l'évasion fiscale l'augmentation des émoluments de 40% des présidents de région,etc,etc... Tout ça, ça ne fragilise pas l'économie, bien sur.

  • avatar
    SERGUIEV -

    AH le S.M.I.C..... Ecoutez -les ,ces gens du gouvernement qui viennent de nulle part
    et qui disent , surtout pas de coup de pouce !!!! Le travailleur Français coûte trop cher!
    QUI connaissait ces messieurs qui ne faisaient pas partie de l'Aréopage de leurs partis
    respectifs et qui ont trahi les leurs pour un steak avec l'En marche de Macron le Président des riches. ILS en avaient marre de leur longanimité,donc impatients de trahir,de fuir les leurs, pour être stipendiés d'un poste de ministre comme prix de leur trahison .L'ex conseiller ,l'ex ministre promu par Hollande a vu son heure arriver
    Ceux qu'il a entraînés avec lui avaient peur d'attendre 8 ans....

    avatar
    chemthered -

    Il est parfois mieux de privilégier le style à l'étalage d'un vocabulaire laborieux.

    avatar
    SERGUIEV -

    chemthered le vôtre rst pour le moins "poussif