Pas de coup de pouce pour le smic le 1er janvier

Pas de coup de pouce pour le smic le 1er janvier
euro devise monnaie

Boursier.com, publié le vendredi 15 décembre 2017 à 16h37

Le ministère du Travail en dit plus ce vendredi sur la revalorisation du smic le mois prochain. "En application des dispositions légales, le smic horaire augmentera de 1,24% au 1er janvier 2018", est-il précisé dans ce document.

Pas de coup de pouce

Cette progression, qui correspond à l'augmentation automatique prévue par la formule légale, sans "coup de pouce" supplémentaire, représente, en salaire net, "une augmentation de 35 euros par mois et 428 euros par an" pour une personne travaillant à temps plein...

Le salaire minimum interprofessionnel de croissance passera donc à 9,88 euros brut de l'heure contre 9,76 euros actuellement et atteindra 1.498 euros brut par mois pour 35 heures hebdomadaires, contre 1.480 euros actuellement.

"Couplé à la baisse des cotisations salariales, cela représente, en salaire net pour une personne travaillant à temps plein, une augmentation de 20 euros par mois de janvier à septembre puis de 35 euros à partir du 1er octobre. Au total, la hausse sur l'année sera de 285 euros", précise le ministère dans son communiqué.

Les salariés du privé doivent en effet bénéficier l'an prochain d'une suppression en deux temps des cotisations d'assurance chômage et maladie, une mesure prévue dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2018, adopté définitivement au début du mois par le Parlement.

Prendre en compte les fragilités

Dans un rapport remis la semaine dernière, des économistes ont recommandé au gouvernement de s'abstenir de tout "coup de pouce" au smic le 1er janvier 2018, pour tenir compte des "fragilités" de l'économie française, et de supprimer à l'avenir toute règle d'indexation obligatoire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.