Pas de "taxe mégot" en vue, assure le gouvernement

Pas de "taxe mégot" en vue, assure le gouvernement©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 26 avril 2018 à 07h45

Conscient des risques de créer un ras-le-bol fiscal, le gouvernement a tenu à faire une mise au point, excluant la création d'une "taxe mégot", évoquée lundi pour financer le ramassage des mégots jetés au sol...

Il n'y aura pas création de ce type de taxe, "ni pour les consommateurs, ni en répercussion sur le prix du tabac", a ainsi assuré mercredi Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, interrogé sur 'franceinfo'.

"Travailler sur la filière, avec un principe pollueur-payeur"

La création d'une "taxe magot" était l'une des pistes évoquées par le gouvernement lundi 23 avril, dans le cadre de sa feuille de route pour l'économie circulaire et le recyclage, présentée par le Premier ministre Edouard Philippe.

"Ce que nous allons mettre en place avec le ministère de l'Ecologie, c'est travailler sur la filière, avec un principe pollueur-payeur", a assuré Gérald Darmanin. "Ce ne sont pas les Français qui vont payer une taxe sur les mégots", a promis le ministre.

Ramasser les mégots, un coût très élevé pour la collectivité

De son côté, la secrétaire d'Etat à la Transition écologique Brune Poirson a souligné que "les mégots jetés par les fumeurs dans la rue coûtent cher, car il faut les ramasser. Rien que pour Paris, ce sont deux milliards de mégots par an qui sont jetés", a-t-elle ainsi expliqué mercredi sur 'BFMTV'.

La responsable a elle aussi exclu de créer une "taxe mégot", expliquant que "ce qu'on veut faire, c'est faire en sorte que les fabricants de cigarettes contribuent à ce coût pour la collectivité qui est important, qu'est le coût du ramassage des mégots. Ça a un prix qui est très élevé".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU