PayPal, en forme, relève ses prévisions et bondit en Bourse

PayPal, en forme, relève ses prévisions et bondit en Bourse
Le service américain de paiements en ligne PayPal a annoncé mercredi des résultats meilleurs que prévus au premier trimestre et relevé ses prévisions annuelles

AFP, publié le jeudi 26 avril 2018 à 08h31

Le service américain de paiements en ligne PayPal a annoncé mercredi des résultats meilleurs que prévus au premier trimestre et relevé ses prévisions annuelles, rassurant les investisseurs qui ont fait bondir le titre en Bourse.

Vers 02H30 GMT (jeudi), le titre prenait 4,39% à 77,25 dollars dans les échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street.

Les chiffres ont donc visiblement rassuré les investisseurs. Il s'étaient montrés inquiets lors du trimestre précédent lorsque l'ancienne maison mère eBay avait annoncé qu'elle allait utiliser un concurrent pour gérer les paiements sur son site d'enchères, PayPal perdant ainsi le monopole comme mode de paiement sur eBay. Le titre avait alors lourdement chuté en Bourse.

Dans un entretien récent à l'AFP, M. Schulman avait assuré que cette annonce, même si elle avait semblé prendre de cours les investisseurs, ne constituait "pas une surprise du tout" car "il était écrit dans un accord que cela allait se produire". Cet accord avait été signé en 2015 lorsque eBay avait séparé PayPal du reste de ses activités pour l'introduire en Bourse.

Mais "pas sûr que nous ayons expliqué cela aussi bien qu'il aurait fallu" mais "le marché a compris, maintenant", avait ajouté Dan Schulman. 

- "Dans la paume de la main"-

"Nous avons fait beaucoup de chemin depuis que nous nous sommes séparés d'eBay (...) et clairement nous sommes leader mondial dans les paiements numériques", disait-il aussi.

Grâce à l'avènement du mobile, les consommateurs ont "désormais tout le pouvoir d'une agence bancaire dans la paume de la main" même s'ils sont exclus du système bancaire, selon lui.

Avec cet engouement, PayPal doit aussi faire face à une concurrence croissante et a donc créé de nouvelles marques pour se diversifier, comme Venmo, à la fois moyen de paiement et mini-réseau social, "qui vise le segment des +millennials+", selon Dan Schulman. 

PayPal a aussi multiplié les partenariats avec des entreprises technologiques, des opérateurs mobiles ou des institutions financières pour en faire "des alliés plutôt que des concurrents".

Interrogé sur les craintes possibles des consommateurs alors que se multiplient piratages ou détournements de données personnelles, M. Schulman avait assuré ne pas être inquiet en raison "des règlementations très strictes" régissant les services financiers. Par nature, PayPal s'est construit dès le départ en prenant en compte la sécurité informatique, a-t-il indiqué.

Coté finances, le groupe a dégagé sur les trois premiers mois de 2018, 511 millions de dollars de bénéfice net (+33%). Hors éléments exceptionnels et rapporté par action, le bénéfice est de 57 cents, au-dessus des attentes.

- Prévisions relevées -

A 3,7 milliards de dollars (+24%), le chiffre d'affaires est également meilleur qu'attendu.

PayPal a enregistré huit millions de nouveaux comptes (+15%) tandis que 132 milliards de dollars ont transité via la plateforme (+32%). PayPal comptait 237 millions de comptes actifs à fin mars.

Venmo a confirmé sa croissance, avec 12 milliards de dollars en transactions, soit une hausse de 80% sur un an, un peu ralentie toutefois. 

Le groupe a aussi livré des prévisions jugées positives par les investisseurs : le groupe prévoit pour le second trimestre un chiffre d'affaires situé entre 3,78 et 3,83 milliards contre 3,75 milliards attendus par les analystes.

Il prévoit un bénéfice ajusté situé entre 54 et 56 cents par action, là aussi meilleur qu'anticipé par les analystes.

PayPal a aussi revu à la hausse ses prévisions annuelles, anticipant désormais un chiffre d'affaires entre 15,2 et 15,4 milliards contre 15 à 15,25 prévus jusque là. Quant au bénéfice par action, il devrait se situer entre 2,31 et 2,34 dollars.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.