Pénicaud: la formation, "enjeu stratégique" pour les entreprises

Pénicaud: la formation, "enjeu stratégique" pour les entreprises
La ministre du Travail Muriel Pénicaud à Paris le 23 mai 2018

AFP, publié le mardi 29 mai 2018 à 09h59

La ministre du Travail Muriel Pénicaud a souligné mardi que les questions de formation étaient un "enjeu stratégique", notamment pour les entreprises, alors que le projet de loi "avenir professionnel" arrive à l'Assemblée devant la commission des affaires sociales.

"Le coeur du sujet, c'est la bataille des compétences", a déclaré la ministre sur BFM Business, à propos de ce texte qui vise à réformer la formation professionnelle, l'apprentissage et l'assurance chômage.

"La croissance repart - 268.000 créations nettes d'emplois l'année dernière -, on a commencé la décrue du chômage, mais tous les jours qu'est-ce que disent les entreprises, l'artisan, l'entrepreneur, la start-up, le grand groupe? On bute sur les compétences", a dit Mme Pénicaud, soulignant que la croissance n'était plus limitée "par les sujets d'agilité, de conquête des marchés" mais par le manque de compétences.

"Travail de longue haleine", la formation est un "enjeu absolument stratégique pour les entreprises, pour le pays mais aussi pour chacun", a-t-elle insisté, car les compétences, "on ne les trouve pas sur l'étagère, il faut les construire".

Le projet de loi "pour la liberté de choisir son avenir professionnel" est censé apporter plus de protection aux travailleurs, en complément des ordonnances réformant le Code du travail, qui ont donné plus de souplesse aux entreprises. Il devrait être adopté cet été.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.