Philippe Martinez pas convaincu par le Service national universel

Philippe Martinez pas convaincu par le Service national universel©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 27 juin 2018 à 10h33

Régulièrement questionné sur la question des grèves à la SNCF, le patron de la CGT, Philippe Martinez, a confirmé sur RTL mercredi matin que la grève allait bien continuer... Mais ce n'est visiblement pas le seul sujet qui intéresse le dirigeant syndical...

La CGT ne voit pas l'intérêt

Interrogé sur le service national universel, qui sera présenté ce mercredi en conseil des ministres, le secrétaire général de l'organisation syndicale s'est montré sceptique, comme c'est souvent le cas avec les propositions d'Emmanuel Macron : "Il a souvent des idées comme celle-là pour nous faire croire qu'il s'occupe des citoyens, mais la réalité est tout autre !".

Selon Philippe Martinez, cette idée devrait être proposée sous forme de volontariat... "Les obliger à faire quelque chose dont ils n'ont pas envie, parfois à perdre du temps, je crois que ça n'est pas obligé", explique-t-il... Le patron de la CGT préférerait que le président de la République se penche d'avantage sur l'emploi pour les jeunes à la sortie des études...

Les contours du SNU présentés mercredi après-midi

En Conseil des ministres, ce service national universel devrait donc être présenté sous la forme d'un appel d'un mois, et concernerait les jeunes à partir de 16 ans, filles et garçons, dont les caractéristiques précises ne sont pas encore connues...

En octobre 2017, la ministre des Armées, Florence Parly, avait évoqué plusieurs possibilités, et parmi elles "une formation à caractère de défense, de protection et de sécurité du territoire".

Une période de 30 jours qui serait consacrée à "des activités sportives, à l'enseignement des gestes de premiers secours et l'acquisition de réflexes en cas de situation de crise, ainsi qu'à la transmission des valeurs civiques et républicaines".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.