Plus de 50.000 patrons ont perdu leur emploi l'an dernier

Plus de 50.000 patrons ont perdu leur emploi l'an dernier©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 07 février 2018 à 16h28

50.011 dirigeants d'entreprise ont dû faire face à une liquidation judiciaire en 2017, selon la deuxième vague de l'Observatoire de l'emploi des entrepreneurs. C'est 9,2 % de moins qu'en 2016, sachant que 2015 avait représenté un pic, avec 59.725 liquidations. "Le recul du nombre d'entrepreneurs en situation de chômage ces trois dernières années est un indicateur du dynamisme entrepreneurial français. Il est encourageant pour l'avenir", observe Elodie Warnery, la directrice générale de l'association GSC, qui publie cette étude avec le cabinet Altares.

Les artisans-commerçants et gérants de TPE sont les plus impactés par les liquidations, puisque 74% des dirigeants en situation de perte d'emploi dirigeaient une entreprise de moins de 3 salariés. Bonne nouvelle, ce chiffre enregistre un repli de -7,6 % par rapport à l'année précédente. Par ailleurs, 15% des entrepreneurs qui se sont retrouvés au chômage l'an dernier employaient entre trois et cinq salariés.

Un tiers ont plus de 50 ans

Toute la France est concernée par cette embellie, avec une situation de perte d'emploi en baisse dans douze régions sur treize. Les auteurs de l'étude notent cependant des disparités : "Les régions du Grand Est (-12,6%) et des Hauts de France (-11%) connaissent une nette amélioration tandis que les pertes d'emploi de dirigeants ont légèrement augmenté en Provence Alpes Côte d'Azur (+0,4%). Pour huit régions sur treize, la baisse est inférieure à 7%", écrivent-ils.

Les entrepreneurs du bâtiment (25,8%) et du commerce (24%) continuent de représenter la moitié des pertes d'emploi, même si leur situation est moins tendue. En 2017, dans le secteur de la construction, 12.441 patrons ont perdu leur emploi, soit une baisse de -11,3% par rapport à l'année précédente, et 11.592 commerçants contre 11 870 l'année précédente.

Autre enseignement de cette étude : l'âge médian de ces dirigeants varie peu autour de 45 ans, même si la part des quinquagénaires a tendance à légèrement augmenter. Les dirigeants âgés de plus de 50 ans représentaient ainsi 35,7% des entrepreneurs concernés en 2017.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.