Plus de 97 milliards d'euros de profits pour le CAC 40 en 2017

Plus de 97 milliards d'euros de profits pour le CAC 40 en 2017©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 09 mars 2018 à 08h08

Les résultats des sociétés françaises du CAC 40 pour l'année 2017 confirment la tendance du premier semestre : leur chiffre d'affaires connaît une forte progression de 5,4% par rapport à 2016, tandis que leur résultat net est en hausse de 26,5%.

Ces résultats s'expliquent par une bonne santé générale des entreprises pour l'ensemble des secteurs et ce, au niveau mondial... C'est la conclusion tirée par les experts de PwC, qui ont analysé la publication des comptes consolidés des entreprises du CAC 40 au 31 décembre 2017.

Le chiffre d'affaires des 40 sociétés du périmètre étudié par PwC a augmenté de 5,4% en 2017 (vs 2016, à périmètre et taux de change constants), pour s'établir à 1.320 Milliards d'euros.

Une forte dynamique commerciale

L'ensemble des 10 secteurs connaît une période de croissance positive, alors qu'ils n'étaient que 7 en 2016... Trois secteurs se démarquent plus particulièrement : Matériaux de base, Pétrole et gaz et les Biens de consommation. Le secteur Santé connaît quant à lui une très légère croissance de +0,9% alors que le secteur Sociétés financières stagne à +0,1%...

Suite à un inversement de tendance concernant le chiffre d'affaires pour les deux premiers secteurs, le secteur Matériaux de base connaît la plus forte progression (+14,6%), suivi de Pétrole et gaz (+10,5%).

Le secteur Biens de consommation poursuit sa dynamique de croissance déjà observée en 2016 (+9%).

Les secteurs Services aux consommateurs (+4,9%), Télécommunications (3,6%), Services aux collectivités (+2,2%), Industrie (+3,3%) et Technologies (+2,9%) connaissent une croissance plus modérée.

"Les entreprises françaises du CAC 40 profitent d'une économie globale favorable et d'une forte dynamique commerciale. L'Asie rencontre une accélération de sa croissance et celles des Etats-Unis et de l'Europe demeurent solides. Tout cela contribue à la bonne performance de nos champions français" analyse Philippe Kubisa, Associé spécialiste des marchés de capitaux chez PwC.

Les bénéfices des sociétés du CAC40 en hausse de 26,5% par rapport à 2016

Le résultat net part du groupe des sociétés du CAC40 du périmètre étudié par PwC a augmenté de 26,5% en 2017 (vs 2016, à périmètre et taux de change différents) pour s'établir à 97,3 milliards d'euros.

Cette hausse s'inscrit dans un contexte de taux bas qui encourage les sociétés à se refinancer afin de diminuer le coût moyen de leur dette.
Ce niveau global de résultat net se rapproche du niveau atteint en 2007 (101 Milliards d'euros).

Deux secteurs en vedette

Comme en 2016, les experts de PwC soulignent la bonne performance de deux secteurs qui se démarquent plus particulièrement : Matériaux de base (+80,8%), suivi du secteur Santé (+67%) qui profite de la croissance du résultat net de Sanofi (+79,1%).

Le secteur Services aux consommateurs (+41,3%) revient à une rentabilité nette positive malgré un contexte difficile pour Publicis.

Les secteurs Pétrole et gaz (+32,5%), Biens de consommation (+27,2%) et Sociétés Financières (+4,8%) ont une croissance de leur résultat net part du groupe similaire à 2016.

Le secteur Industrie, quant à lui, connait également une croissance positive (+66%).

Enfin, le secteur Services aux collectivités rencontre un retournement de tendance puisqu'il extériorise au global un résultat net positif de l'ordre 1,8 milliard d'euros en 2017, alors qu'il était légèrement négatif en 2016.

Technologies (-2,9%) et Télécommunications (-15,1%) sont les deux secteurs à chuter en 2017, en raison de la baisse du résultat net de Capgemini et celui d'Orange, conséquence de l'impact de nombreux événements exceptionnels aussi bien en 2016 qu'en 2017 (dont notamment l'acquisition de Groupama Bank).

Forte croissance

"Ce niveau de résultat est la conséquence de la forte croissance du second semestre et du Q4, augurant un bon début d'année 2018 pour les acteurs du CAC40 malgré de nombreuses incertitudes telles que l'inflation du cours des matières premières, du baril ou encore des taux de change... Enfin, de futures mesures protectionnistes aux Etats-Unis et dans le reste du monde pourraient avoir des conséquences négatives sur les entreprises" précise Philippe Kubisa, Associé spécialiste des marchés de capitaux chez PwC.

A noter également, 17 sociétés ont racheté leurs actions au cours de l'exercice 2017. Ces opérations relatives sont souvent bien perçues par le marché : Michelin, LafargeHolcilm, Safran, Schneider Electric, Vinci, Air Liquide, TechnipFMC, Sanofi, Publicis, Sodexo, Axa, Unibail Rodamco, Atos, CapGemini, STMicroelectronics, Orange et Engie.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU