Politique : les chefs de parti ne font pas l'unanimité

Politique : les chefs de parti ne font pas l'unanimité©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 17 mai 2018 à 10h25

Jeudi soir, les cinq grands chefs de camps français se sont donné rendez-vous sur France 2 pour "l'émission politique". Des hommes élus dans leur parti mais qui ne suscitent pas d'engouement particulier chez les Français.

L'extrême gauche et l'extrême droite en opposition

L'élection présidentielle de 2017 a redessiné le paysage politique hexagonale, et par la même occasion, affaibli les leaders des grandes formations de ce pays. Soutenus par leur parti, méconnus du grand public ou au contraire, trop exposés, les chefs de chaque organisation sont aujourd'hui affaiblis, et ont du mal à faire face au gouvernement en place.

Un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Figaro est France Info montre que Jean-Luc Mélenchon comme Marine Le Pen sont aujourd'hui soutenus par respectivement 33% et 26% des personnes interrogées. Un score qui peut paraître peu flatteur mais qui dépasse largement ceux du chef du parti socialiste Olivier Faure (10%) et de Laurent Wauquiez (17%) pour les Républicains.

LREM ne connaît pas son leader

De son côté, le leader de la République En Marche, Christophe Castaner, est inconnu par près de la moitié des Français (46%). Il est, selon ce sondage, assimilé au gouvernement par les sympathisants de son parti, plus que comme le chef du mouvement lancé par le président de la République avant sa campagne présidentielle.

Autre enseignement de cette enquête, la perte de terrain des deux partis historiquement leaders que sont les Républicains et le Parti Socialiste. Les meilleurs opposants au pouvoir en place sont aujourd'hui Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. Quarante-deux pour cent des personnes interrogées placent le chef des Insoumis en tête, tandis que la présidente du Front national est deuxième, avec 29% des votes.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU