Pollution : Pékin veut fermer un millier d'usines

Pollution : Pékin veut fermer un millier d'usines©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 30 juillet 2018 à 11h37

La ville de Pékin compte fermer environ un millier d'usines d'ici à 2020 pour lutter contre la pollution et favoriser le développement économique d'autres régions, rapporte mardi le 'Quotidien du peuple'. La capitale chinoise va privilégier les industries high-tech et fermer les usines "ordinaires", précise le journal du Parti communiste en citant un document d'orientation des autorités municipales.

Pékin a déjà rejeté les dossiers de 19.500 entreprises qui voulaient ouvrir une usine et en a fermé ou déplacé 2.465 autres, ajoute-t-il.

Du mieux

Le gouvernement chinois a adopté en 2014 un plan visant à améliorer la coordination entre les différentes autorités locales des régions de Pékin, Tianjin et Hebei. Il entend délocaliser toute l'industrie lourde de la capitale vers la nouvelle zone de développement économique de Xiongan dans la province de Hebei. Depuis le lancement de ce plan, la qualité de l'air s'est nettement améliorée, et elle a atteint en 2017 ses meilleurs niveaux depuis que les contrôles de pollution ont été lancés il y a cinq ans.

La concentration moyenne de particules fines de 2,5 microns de diamètre (PM 2,5), qui pénètrent profondément dans les poumons et sont donc très dangereuses, s'élevait à 58 microgrammes/m3 en 2017, ce qui matérialise une baisse annuelle de 20,5%. Les chiffres sont toutefois nettement trop hauts, puisque l'Organisation mondiale de la santé (OMS) préconise une exposition moyenne ne dépassant de 10 microgrammes/m3 sur un an.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU