Pompili confirme l'interdiction du chauffage en terrasse pour 2021

Pompili confirme l'interdiction du chauffage en terrasse pour 2021©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 03 août 2020 à 09h56

"J'entends évidemment les difficultés des cafetiers et restaurateurs et c'est pourquoi cette mesure ne s'appliquera pas cet hiver mais l'année prochaine", a confirmé Barbara Pompili.

Les restaurateurs et les cafetiers auront un peu plus de temps pour s'adapter, après des semaines de protestations... L'interdiction du chauffage extérieur sur l'espace public n'aura lieu que l'année prochaine afin de tenir compte de leurs difficultés, amplifiées depuis plusieurs mois par la crise du coronavirus.

"J'entends évidemment les difficultés des cafetiers et restaurateurs et c'est pourquoi cette mesure ne s'appliquera pas cet hiver mais l'année prochaine", a confirmé Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique, ans une interview publiée ce week-end dans le quotidien régional le 'Courrier Picard'.

"Une question de bon sens"

"Nous allons mener des concertations et les accompagner dans cette transition", a-t-elle ajouté.

Mais elle défend une nouvelle fois cette décision. "Une terrasse équipée de cinq braseros émet autant en CO2 au cours d'un hiver qu'une voiture qui ferait trois fois le tour du monde. Au-delà de la question écologique, c'est aussi une question de bon sens. C'est une totale aberration de chauffer l'air extérieur, tout comme il est absurde que des magasins, comme ces jours-ci, fassent marcher la climatisation tout en laissant les portes ouvertes. C'est absurde, et ça coûte cher en énergie"

" On est en train de passer à la vitesse supérieure en matière d'écologie. Plus de 30% du plan de relance seront consacrés à la transition écologique, on n'aurait jamais osé rêver de ça il y a encore quelques années ". @CourrierPicardhttps://t.co/QB3nEQJxCk
- Barbara Pompili (@barbarapompili)

Cette mesure figure parmi les premières décisions prises par le gouvernement à la suite de la Convention citoyenne sur le Climat, en raison de ses effets négatifs sur la consommation d'énergie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.