Ports africains: Vincent Bolloré mis en examen pour "corruption d'agent public étranger"

Ports africains: Vincent Bolloré mis en examen pour "corruption d'agent public étranger"
L'homme d'affaires Vincent Bolloré, le 9 septembre 2014 à Paris

AFP, publié le mercredi 25 avril 2018 à 23h00

Vincent Bolloré a été mis en examen mercredi pour des faits de "corruption d'agent public étranger" et complicité d'"abus de confiance" et de "faux et usage de faux" par les juges d'instruction en charge de l'enquête sur les ports africains de son groupe, a-t-on appris de source judiciaire.

Placé deux journées en garde à vue, le milliardaire est soupçonné d'avoir obtenu les concessions des ports de Conakry et de Lomé en contrepartie de services rendus aux dirigeants locaux via sa filiale Havas. Le directeur général du groupe Bolloré, Gilles Alix, a lui aussi été mis en examen mercredi pour les mêmes chefs, selon cette source.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.