Pour les femmes cadres, les inégalités avec les hommes ne bougent pas

Pour les femmes cadres, les inégalités avec les hommes ne bougent pas©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le mercredi 03 mars 2021 à 10h14

la moitié de l'ensemble des cadres considère qu'"il existe dans leur entreprise des inégalités de salaire.

la moitié de l'ensemble des cadres considère qu'"il existe dans leur entreprise des inégalités de salaire.

Les cadres estiment que la réduction des inégalités entre les femmes et les hommes peine à se concrétiser. S'ils saluent l'engagement des entreprises en matière d'égalité femmes-hommes (77%), ils sont peu nombreux à considérer que ces inégalités se sont réduites au cours des cinq dernières années (31%), en particulier parmi les femmes cadres (14%), montre une étude de l'Association pour l'emploi des cadres (Apec).

Les hommes toujours mieux payés

À profil et poste comparables, les rémunérations des hommes cadres demeurent 7% supérieures à celles des femmes cadres. "En 2019, le salaire médian des femmes cadres s'élevait à 46.000 euros bruts par an contre un peu plus de 52.000 euros pour les hommes, soit un différentiel de 13%. Cet écart n'a pas eu tendance à se réduire ces cinq dernières années", peut-on lire dans ce document.

Par ailleurs, 50% des cadres considèrent qu'il existe dans leur entreprise des inégalités salariales à compétences et poste équivalent.

Plusieurs mesures pour l'égalité

Ces dernières années, l'égalité femmes-hommes a fait l'objet d'une série de mesures, dont la création de l'index de l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, obligatoire dans les entreprises d'au moins 50 salariés. La dernière mesure en date, qui entrera en vigueur en juillet 2021, concerne l'allongement du congé paternité.

Mais sur le terrain, la situation évolue peu. Concernant les responsabilités stratégiques, les cadres sont bien moins nombreux à considérer que les hommes et les femmes ont exactement les mêmes chances : seuls 27% sont tout à fait d'accord avec cette affirmation, soulignant une égalité des chances en apparence seulement.

Moins de responsabilités pour les femmes

A propos des responsabilités dans l'entreprise, 35% des femmes cadres sont managers contre 43% des hommes. "Cela constitue le premier palier du plafond de verre auquel les femmes cadres se heurtent dès le début de leur carrière. À l'issue de leurs études, elles mettent plus de temps à accéder à un poste de manager, ce qui se traduit par un taux moins élevé de femmes managers parmi les cadres de moins de 35 ans : 18% contre 25% pour les hommes", explique l'Apec.

Par ailleurs, 46% des femmes et 36% des hommes cadres ont le sentiment que les femmes ne sont pas suffisamment représentées au sein des instances de direction de leur entreprise. Ce moindre accès aux fonctions de direction constitue le second palier du plafond de verre des femmes cadres.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.