Pourquoi la CGT et FO refusent de signer le plan de départs volontaires chez Pimkie

Pourquoi la CGT et FO refusent de signer le plan de départs volontaires chez Pimkie©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 06 mars 2018 à 07h22

La CGT avait annoncé dès la semaine dernière qu'elle n'était pas d'accord... C'est au tour de Force Ouvrière de refuser de signer le plan de départs volontaires chez Pimkie.

"Les membres de la section syndicale FO Pimkie refusent de participer à la grande braderie que Pimkie organise pour se séparer de ses salariés", expliquent-ils, dénonçant "le mépris des dirigeants" de la société d'habillement.

Difficultés financières

Le plan prévoit 208 départs, que la direction peut lancer sans le feu vert des syndicats, même s'ils représentent à eux deux plus de la moitié des voix en interne.

Dans son communiqué, FO regrette cet échec malgré de "longues séances de négociations", et estime que "les difficultés financières annoncées ne proviennent pas de France mais d'Allemagne".

Après l'échec de la RCC

La direction avait d'abord proposé de passer par une procédure de Rupture de convention collective (RCC), rendue possible par la réforme du Code du Travail, et qui permet de procéder à des départs volontaires, selon une procédure moins moins contraignante pour l'entreprise que celle d'un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE). Mais les syndicats avaient déjà rejeté cette option...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.