Précarité étudiante : Leclerc va proposer le panier-repas "le moins cher du marché"

Précarité étudiante : Leclerc va proposer le panier-repas "le moins cher du marché"
Michel-Edouard Leclerc

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 04 février 2021 à 16h26

Ce panier étudiant pourrait être vendu à 1 euro dès la fin février, affirme Michel-Edouard Leclerc...

Ce panier étudiant pourrait être vendu à 1 euro dès la fin février, affirme Michel-Edouard Leclerc...

Alors que son concurrent Intermarché a décidé d'offrir aux jeunes un bon d'achat de 10 euros pour 20 euros dépensés, Leclerc souhaite également afficher son engagement pour les étudiants fragilisés financièrement en cette période d'épidémie de Covid-19. En effet, le patron du groupement E. Leclerc a annoncé ce jeudi que des paniers étudiants seront bientôt proposés, et pourraient être vendu à 1 euro.

Si le projet n'est pas encore finalisé, le patron des centres éponymes a donné quelques détails sur 'BFMTV', évoquant un tarif qui serait sous la barre des 2 euros, probablement 1 euro... Cette offre pourrait être disponible dès la fin février, mais Michel-Edouard Leclerc n'a pas souhaité donner plus de précisions, pour ne pas "donner idées à Intermarché". Il affirme néanmoins que ce panier sera "le moins cher du marché".

"Je suis aussi le président de la 6ème école de commerce française, Neoma, qui regroupe l'école de commerce de Rouen et celle de Paris. C'est une demande première de nos étudiants avec le retour des cours physiques", a-t-il par ailleurs précisé...

Les cantines et les Crous fermés

Le patron des centres E. Leclerc a tenu également à saluer l'initiative d'Intermarché... "Ça nous a fait accélérer, Le président de la République a souhaité que les jeunes puissent manger pour pas cher", alors que "les cantines et les Crous sont fermés", a rappelé Michel-Edouard Leclerc.

Lundi, Intermarché, à travers le groupement "Les Mousquetaires", avait annoncé qu'un bon d'achat de 10 euros sera offert aux étudiants à partir de 20 euros dépensés. Cette campagne, qui prendra fin le 8 février prochain, vise à soutenir "les étudiants et leur pouvoir d'achat".

Des repas à 1 euro

Alors que les étudiants sont durement touchés par la précarité consécutive à la crise du Covid-19, Emmanuel Macron avait fait le 21 janvier dernier plusieurs annonces, dont la mise en place des deux repas par jour à 1 euro l'unité dans les restaurants universitaires pour tous les étudiants.

Depuis la rentrée, seuls les étudiant boursiers bénéficiaient de cette "réduction". Pour les autres étudiants, le ticket de "resto-U" coûtait 3,30 euros, son prix ayant été augmenté de 5 centimes à la rentrée...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.