Près d'un Français sur dix a fait un don lié à la crise sanitaire

Près d'un Français sur dix a fait un don lié à la crise sanitaire
crédit argent billet

Boursier.com, publié le mercredi 07 octobre 2020 à 14h22

Selon un sondage Odoxa, les Français ont donné en moyenne 213 euros. C'est 12 euros de moins que l'an passé, mais ils sont toujours aussi nombreux à donner...

Les Français ont été presque aussi nombreux à donner cette année que l'an passé, mais ils donnent moins... Selon l'Observatoire national et régional des générosités, réalisé par Odoxa pour Leetchi, 'France Bleu' et 'Le Parisien' et dévoilé ce mercredi, comme en 2019, 39% des Français affirment qu'il leur arrive de donner chaque année à des associations, "soit une mesure sensible à celle réalisée en 2019 (41%)".

Si la part de Français faisant des dons reste stable chaque année, le montant des dons, lui, est en baisse, avec une moyenne de 213 euros de dons à des associations, fondations, projets ou directement à des personnes en difficulté, soit 12 euros de moins qu'en 2019.

Ce montant est légèrement inférieur à la mesure réalisée en septembre 2019 (225 euros), "année qui avait été marquée par une baisse déjà importante du montant moyen donné chaque année (246 euros en septembre 2018", précise l'étude.

Les hôpitaux et la recherche médicale en tête

Dans le contexte actuel d'épidémie de Covid-19, près d'1 Français sur 10 (8%) déclare avoir fait un don en lien avec la crise sanitaire. Parmi les bénéficiaires de cette générosité, on retrouve en tête les hôpitaux et les soignants en tête (38%). En deuxième position, les donateurs ont soutenu la recherche sur le Covid-19 (23%). Viennent ensuite l'aide aux personnes en situation de précarité (21%), aux personnes qu'ils connaissent personnellement (11%) et aux commerçants/restaurateurs en difficulté (7%).

"Le contexte de crise économique et les incertitudes face à l'avenir qui l'accompagnent ont probablement affecté la capacité des Français à donner : une partie plus importante de leurs revenus peut avoir été consacrée à la constitution d'une épargne 'de précaution', les dépôts bancaires ayant atteint un niveau record de plus de 85 milliards d'euros de mars à juillet 2020 d'après la Banque de France", explique l'étude.

L'Île-de-France, région la plus généreuse

L'Île-de-France, région où le niveau de vie médian est le plus élevé selon les chiffres de l'Insee de 2020, arrive en tête des régions où l'on donne le plus. En moyenne, les Franciliens donnent 321 euros par an et par personne. Parmi les autres régions les plus généreuses, on retrouve l'Occitanie (226 euros par an et par habitant), les Hauts-de-France (216 euros) et Le Centre Val de Loire (213 euros).

L'étude souligne par ailleurs que les 18-24 ans ont davantage donné cette année (+60 euros, avec un don de 228 euros en moyenne. Les plus de 65 ans restent tout de même les plus généreux (- 26 euros, avec un don de 268 euros en moyenne).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.