Près d'un tiers des salariés du secteur privé en télétravail fin 2020

Près d'un tiers des salariés du secteur privé en télétravail fin 2020©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 09 février 2021 à 10h49

Le télétravail, qui concernait 30% des salariés avant la pandémie Covid-19, a connu un essor sans précédent en 2020.

Renforcer le télétravail... C'est le message, répété à l'envi par le gouvernement, alors que plane la menace d'un troisième reconfinement pour faire face à l'épidémie de coronavirus. Près d'un an après le début de la crise du Covid-19, durant laquelle le nombre de télétravailleurs a atteint 41% des salariés, un "retour à la normale" a été observé avec 31% des salariés en télétravail en décembre 2020, selon le dernier baromètre du Comptoir de la nouvelle entreprise de Malakoff Humanis dédié au sujet.

Ils étaient 30% en novembre 2019 selon l'avant dernière édition de ce baromètre annuel. Le nombre de jours télétravaillés continue cependant d'être élevé avec 3,6 jours par semaine en moyenne (contre 1,6 jour fin 2019), et 45% des salariés en télétravail le pratiquent encore à 100%.

Essor sans précédent

Le télétravail, qui concernait 30% des salariés avant la pandémie Covid-19, a connu un essor sans précédent en 2020 pour atteindre 41% des salariés en mai lors du premier confinement. Dans ce contexte exceptionnel, 44% des Français expérimentaient ce dispositif pour la première fois, et 75% à 100%.

Dans le détail, fin 2020, 31% des salariés étaient en télétravail à temps complet ou partiel (62% pour le secteur Banque/Assurance, 62% pour les Services, 23% pour le secteur de la Santé, 19% pour le Commerce et 17% pour l'Industrie). Si le nombre de télétravailleurs a diminué par rapport au début de la crise, le nombre de jours télétravaillés reste nettement supérieur au taux moyen pratiqué avant la pandémie : 3,6 jours par semaine vs 1,6 jour par semaine fin 2019.

61% sont à temps complet

Fin 2020, 61% des salariés déclaraient travailler à temps complet sur site (76% pour l'Industrie, 74% pour le secteur de la Santé, 65% pour le Commerce, 36% pour le secteur Banque/Assurance et 35% pour les Services).. Ils étaient 51% en juin, et moins d'un tiers entre avril et mai 2020. Ainsi le retour au bureau a été plus rapide à l'issue du second confinement. Le télétravail à 100% a perdu du terrain : il concernait 45% des télétravailleurs fin 2020 contre 52% en mai.

Baisse de la satisfaction

La satisfaction vis-à-vis du télétravail a baissé, passant d'une note de 8/10 fin 2019 à 6,9/10 en avril 2020, lors du premier confinement, pour remonter à 7,2/10 en décembre 2020. Seuls 14% des télétravailleurs disent ne plus souhaiter télétravailler après la crise sanitaire.

La perspective que le télétravail puisse devenir obligatoire quelques jours par semaine en 2021 inquiète cependant un tiers des salariés interrogés (30%) et 35% des managers. Et un quart des managers déclare aujourd'hui être défavorable au télétravail (vs 18% en 2019).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.