Près de 9 Français sur 10 favorables à une réouverture des commerces dès ce week-end

Près de 9 Français sur 10 favorables à une réouverture des commerces dès ce week-end
Reconfinement, restaurants fermés

Boursier.com, publié le mardi 24 novembre 2020 à 15h45

A quelques heures de l'allocution d'Emmanuel Macron, près d'1 Français sur 2 se dit pour une réouverture des bars et restaurants dès ce week-end, selon un sondage Harris Interactive.

A quelques heures de l'allocution d'Emmanuel Macron, qui doit préciser les étapes d'une sortie progressive du confinement, les Français sont une large majorité à souhaiter un assouplissement des règles. Alors que les commerces dit "non-essentiels" sont fermés, 86% d'entre eux se disent favorables à leur réouverture dès ce week-end et estiment probable une telle mesure, selon un sondage Harris Interactive pour 'LCI'.

Selon cette enquête réalisée en ligne le 23 novembre auprès d'un échantillon de 1.026 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, 73% sont pour l'autorisation de déplacer au-delà des 100 kilomètres à Noël.

"Alors qu'1 Français sur 2 ne s'attendait pas il y a un mois à un confinement généralisé, l'état 'pronostiquaire' de nos compatriotes semble relativement en phase avec les pré-annonces de l'exécutif", souligne l'étude.

Près d'1 Français sur 2 favorable à la réouverture des bars et restaurants

Les sondés se montrent par ailleurs un peu plus partagés quant à la levée des mesures de restriction dès maintenant : 54% d'entre eux se disent pour la fin du confinement au niveau national d'ici le 1er décembre.

Concernant les bars et restaurants qui ont également dû baisser le rideau en raison du reconfinement, 53% sont favorables sont favorables à une réouverture le week-end prochain, mais seulement 17% jugent cette mesure possible. Il y a quelques jours, le Premier ministre Jean Castex avait en effet confirmé que le secteur ne rouvrirait pas au 1er décembre.

Et si le confinement est prolongé ?

Dans le cas où le confinement venait à être prolongé, 66% des personnes interrogées envisagent de le respecter "strictement", soit 10 points de moins qu'il y a un mois, relève l'étude. Quelque 30% prévoient également déjà de faire quelques exceptions.

Concernant la question du vaccin, 56% des Français estiment qu'il sera disponible début 2021. Mais seuls 51% affirment qu'ils se feront vacciner, dont 19% "certainement". "Si l'on devait faire une typologie des personnes envisageant de se faire vacciner, il s'agit plus d'hommes que de femmes, plus de personnes âgées de 65 ans et plus que de jeunes...", détaille l'enquête.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.