Présidence du Medef: Olivier Klotz rallie Alexandre Saubot

Présidence du Medef: Olivier Klotz rallie Alexandre Saubot
Olivier Klotz, candidat à la présidence du Medef, à Paris, le 10 avril 2018

AFP, publié le mercredi 20 juin 2018 à 20h50

Olivier Klotz, candidat à la présidence du Medef, a annoncé mercredi se retirer de la course et apporter sa voix à Alexandre Saubot, l'un des deux derniers candidats en lice avec Geoffroy Roux de Bézieux.

"Je vous annonce que je retire ma candidature (...) et que je soutiens Alexandre Saubot", a déclaré le président du Medef Alsace, lors d'un point presse.

M. Klotz est le deuxième candidat après Frédéric Motte, président du Medef Hauts-de-France, à rallier M. Saubot, ancien vice-président du Medef, qui a démissionné de la présidence de la fédération de la métallurgie (UIMM) pour se consacrer à la campagne. 

Par ailleurs, une cinquantaine de dirigeants d'entreprises du secteur industriel (ArcelorMittal, Safran, Fives) et de la banque (BNP Paribas) ont marqué leur soutien au patron du groupe Haulotte dans La Tribune. Vendredi, l'Union des industries chimiques (UIC), l'Union française de l'électricité (UFE) et l'Association française de l'aluminium (AFA), avaient annoncé le soutenir.

Le candidat a toutefois été distancé la semaine dernière par Geoffroy Roux de Bézieux, autre favori dans la course pour succéder en juillet à Pierre Gattaz, lors du vote consultatif du conseil exécutif du Medef.

Lors de cette consultation, M. Roux de Bézieux, fondateur du groupe Notus Technologies, a recueilli 22 voix, contre 16 voix pour Alexandre Saubot et une pour Olivier Klotz. Au lendemain de ce vote, le patron du Medef Auvergne-Rhône Alpes Patrick Martin qui briguait lui aussi la présidence du Medef, annonçait se retirer et rallier M. Roux de Bézieux.

Depuis, le candidat a obtenu le soutien des 12 Medef territoriaux d'Auvergne-Rhône Alpes, du Medef Ile-de-France et des Medef territoriaux franciliens. 

Mercredi, la Fédération française des Industries de santé (FEFIS) a aussi annoncé son soutien au patron de Notus Technologies, quelques jours après une annonce dans le même sens de la Fédération française du bâtiment (FFB). 

Le prochain président de la principale organisation patronale sera élu le 3 juillet par l'Assemblée générale du Medef, où 375 voix représentent les fédérations professionnelles et 170 les fédérations territoriales.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU