Présidentielle: Benoît Hamon recule dans les sondages

Présidentielle: Benoît Hamon recule dans les sondages©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 29 mars 2017 à 12h35

Alors que l'ancien Premier ministre, Manuel Valls, vient d'apporter son soutien à Emmanuel Macron, fondateur du mouvement 'En Marche', au détriment de Benoît Hamon, ce dernier ne cesse de reculer dans les intentions de vote du premier tour. Le candidat socialiste est désormais crédité de 10% des voix, d'après le "PrésiTrack" Opinionway pour 'Orpi', 'Les Echos' et 'Radio Classique'.

Jean-Luc Mélenchon poursuit son ascension

Il est désormais loin derrière Jean-Luc Mélenchon, qui obtiendrait 15% des voix. De même, François Fillon, candidat de la droite, regagne du terrain, étant crédité de 20% des intentions de vote. Marine Le Pen et Emmanuel Macron sont désormais à égalité, à en croire l'institut de sondages, obtenant tous deux 25% des intentions.

Au deuxième tour, Marine Le Pen est toujours donnée perdante, face à Emmanuel Macron, avec 36% des intentions de vote. Face à François Fillon, elle obtiendrait un score légèrement supérieur (40%).

"Le choix de la raison" pour Manuel Valls

Ce mercredi matin, Manuel Valls a officiellement affiché sa préférence pour le candidat du mouvement 'En Marche'. "Ce n'est pas un ralliement, c'est le choix de la raison", a-t-il dit, sur BFMTV RMC. "Je ne prendrai aucun risque pour la République, je ne prendrai aucun risque pour la France, je ne veux pas le soir du premier tour que je me retrouve face au choix entre François Fillon et Marine Le Pen", a-t-il ajouté.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Présidentielle: Benoît Hamon recule dans les sondages
  • avatar
    ioropa -

    Manuel Valls: je ne veux pas le soir du premier tour que je me retrouve face au choix entre François Fillon et Marine Le Pen.

    C'est pourtant ce qui risque d'arriver. Messieurs Valls, Delanoë, Le Drian en porteront une lourde part de responsabilité.

  • avatar
    danluneville -

    Aller Benoit un petit effort !! Appelle à voter méluche et on gagne c'est sûr !!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]