Prestations sociales : la France reste championne en Europe !

Prestations sociales : la France reste championne en Europe !©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 21 juin 2019 à 05h38

En pourcentage du PIB, la France est au même niveau que le Danemark, devant la Finlande, l'Autriche, la Suède, l'Italie, l'Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas.

Le montant total des prestations de protection sociale (santé, retraite, famille, chômage) a augmenté de 1,8% en 2017, à 727,9 milliards d'euros, selon une étude publiée jeudi par la Drees, le service de statistiques des ministères sociaux. Cela représente 31,7% du PIB (produit intérieur brut de la France), et place le pays en tête des pays membres de l'Union européenne - la moyenne s'y établit à 27,1% (4 milliards d'euros de dépenses en 2016).

"Les pays les plus riches au sens du PIB par habitant consacrent, en général, une plus grande part de leur richesse nationale à la protection sociale. La France se situe en tête de ces pays, position qu'elle partage avec le Danemark depuis 2005, avec une dépense totale avoisinant un tiers du PIB. Elle se situe en 7e position pour les dépenses de prestations sociales en SPA (standard de pouvoir d'achat) par habitant, mais à un niveau plus élevé que la moyenne européenne", écrivent les auteurs de l'étude.

En pourcentage du PIB, la France est donc au même niveau que le Danemark, devant la Finlande, l'Autriche, la Suède, l'Italie, l'Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas.

Vieillesse et maladie en tête

En France, les dépenses versées au titre du risque vieillesse-survie, qui représentent près de la moitié des prestations de protection sociale s'élevaient à 331,1 milliards d'euros en 2017 (+1,7%). "Les dynamiques modérées de ces prestations découlent notamment du relèvement progressif de l'âge légal de la retraite ainsi que du report de l'âge automatique du taux plein, mis en oeuvre dans le cadre de la réforme des retraites de 2010", écrit la Drees.

L'enveloppe des prestations liées à la santé représente 255,8 milliards d'euros, soit environ 35% de l'ensemble des prestations de protection sociale (+2,1% par rapport à 2016). Les dépenses maladie, principale composante du risque santé, s'élèvent à 208,8 milliards d'euros (+2,0% par rapport à 2016).

Baisse des dépenses liées à l'emploi

Concernant les dépenses liées à l'emploi, elles s'élèvent à 44,3 milliards d'euros, et ont nettement ralenti en 2017 (+0,1%, après +2,1 % en 2016), dans un contexte de baisse du chômage en France.

Les prestations liées à la famille représentaient quant à elles 55,2 milliards d'euros en France en 2017. "Elles augmentent de 1,1% après deux années de croissance atone liée aux différents effets des mesures de réforme de la politique familiale", explique la Drees. Du fait de la fin de la montée en charge de la modulation des allocations familiales en fonction des ressources, les allocations ont augmenté de 1,3% en 2017, après deux années de recul...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.