Prime d'activité : plus de 4 millions de bénéficiaires

Prime d'activité : plus de 4 millions de bénéficiaires©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 30 août 2019 à 16h49

La revalorisation de la prime d'activité mise en place par Emmanuel Macron, après la crise des Gilets jaunes, confirme son succès. Près de 4,1 millions de foyers en ont bénéficié premier trimestre, soit une hausse de 35%.

Le nombre de bénéficiaires de la prime d'activité s'est envolé. D'après les chiffres de la secrétaire d'Etat Christelle Dubos, qui a accordé un entretien au 'Figaro', la barre des 4 millions a été franchie fin mars, soit 52,2% de plus que qu'à la même période l'an dernier. Ce bond vient confirmer le succès de l'élargissement et de la revalorisation de l'allocation mis en place pour répondre à la colère des Gilets jaunes. Le montant de la prime allouée aux salariés et travailleurs indépendants aux ressources modestes avait, en effet, été augmenté de 90 euros maximum, le 1er janvier dernier.

"Certains, dans les oppositions, nous accusaient alors de distribuer des miettes. Or cette mesure a réellement amélioré le pouvoir d'achat des travailleurs modestes, sans pénaliser les entreprises : 90 euros, cela fait une vraie différence à la fin du mois", a assuré la secrétaire d'Etat.

À la fin août, 1,25 million de nouveaux allocataires ont été recensés depuis la réforme. Le quotidien précise que parmi eux, 700.000 auraient pu recevoir cette prestation avant même son élargissement, mais qu'ils n'y avaient pas recours par méconnaissance.

8,8 milliards d'euros alloués en 2019

Pour l'Etat, ce bond des bénéficiaires, en plus de l'augmentation du montant de la prime, représente un effort budgétaire de 3 milliards d'euros, soit 8,8 milliards d'euros prévus pour l'année. En 2018, les dépenses consacrées à cette subvention étaient de 5,6 milliards d'euros. Christelle Dubos estime que cette mesure "fera baisser le taux de pauvreté de 0,5 point, et même de 0,9 point pour les familles monoparentales".

Actuellement, la prime d'activité s'élève en moyenne à 186 euros par personne (pour une personne célibataire qui touche le Smic). 'Le Figaro' rappelle que les montants perçus varient d'un ménage à un autre : "241 euros pour un célibataire sans enfant, 292 euros pour un parent isolé salarié au Smic avec un enfant à charge, 407 pour un couple de salariés payés au Smic avec deux enfants".

Néanmoins, afin de simplifier le paysage des aides sociales, la prime d'activité a vocation à se fondre dans le futur revenu universel d'activité (RUA) promis par le président Emmanuel Macron. Cela "donnera lieu à un projet de loi en 2020 et une mise en oeuvre en 2022 ou 2023", a annoncé la secrétaire d'Etat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.