Prime Macron : les grandes entreprises ont versé 630 euros en moyenne

Prime Macron : les grandes entreprises ont versé 630 euros en moyenne
billets euros banque

Boursier.com, publié le lundi 18 février 2019 à 10h20

La majorité des quelque 100 plus grandes entreprises françaises ont répondu à l'appel de l'exécutif en faveur du pouvoir d'achat, selon les chiffres de l'Afep (Association française des entreprises privées).

C'était une des mesures proposées par l'exécutif le 10 décembre dernier, pour tenter de calmer la colère des "Gilets jaunes" : une prime défiscalisée, exonérée de charges sociales, pouvant aller jusqu'à 1.000 euros, versée aux salariés par des entreprises volontaires.

D'après un bilan publié lundi par 'Les Echos', grâce aux chiffres de l'Afep (Association française des entreprises privées), 74 des quelque 100 plus grandes entreprises françaises se sont pliées à l'exercice, pour redonner un peu de pouvoir d'achat aux Français. La prime, qui peut encore être versée jusqu'au 31 mars, s'élève à 630 euros en moyenne.

Ceux qui l'ont versée, et les autres...

C'est le groupe pétrolier Total qui arrive en tête du classement avec une prime de 1.500 euros versée à chaque salarié du groupe, autrement dit plus de 30.000 personnes en France. Le secteur bancaire a également été particulièrement généreux puisque la Banque Populaire, BNP Paribas ou encore la Caisse d'Epargne ont versé des primes de 1.000 euros à leurs salariés. C'est également le cas de grands groupes comme L'Oréal, Iliad, Altice ou encore Publicis.

"Certaines entreprises ont en revanche choisi de différencier le montant de la prime en fonction du niveau de salaire", rappellent 'Les Echos', à l'image de Valeo ou Michelin. A l'inverse Air France, Arianespace, Flixbus, Google ou encore Mattel avaient décidé de ne pas suivre cette proposition faite par le chef de l'Etat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.