Problèmes d'eau persistants au futur marché aux poissons de Tokyo

Problèmes d'eau persistants au futur marché aux poissons de Tokyo
Le célèbre marché au poisson de Tsukiji doit fermer à l'automne pour laisser la place à des infrastructures de transports et de communication dans l'optique des jeux Olympiques de Tokyo en 2020

AFP, publié le vendredi 06 avril 2018 à 09h17

La municipalité de Tokyo a annoncé vendredi avoir détecté des niveaux de benzène toujours élevés par rapport à la norme recommandée dans les eaux situées sous le futur marché aux poissons de la capitale qui doit remplacer celui, très connu, de Tsukiji.

La présence de benzène à un taux 130 fois supérieur aux recommandations a été mesurée en décembre dans un des puits d'inspection du site de Toyosu, a indiqué à l'AFP Michio Yasuma, un responsable de la coordination des infrastructures pour le gouvernement de Tokyo.

Toutefois, le marché, qui doit ouvrir en octobre prochain, est sûr et la contamination ne s'est pas aggravée, a-t-il ajouté. "Ce qui doit être contrôlé, c'est l'évolution dans des échantillons d'eau souterraine. Est-ce que (la contamination) augmente, baisse ou reste la même. Nos mesures montrent que la qualité de cette eau reste globalement stable", a-t-il expliqué.

Les puits contenant les échantillons les plus contaminés étaient situés au niveau d'un parking, selon des documents officiels.

Il n'est pas prévu d'utiliser cette eau pour l'activité du marché, mais le gouvernement de Tokyo y mesure régulièrement la présence de benzène et d'arsenic, comme dans l'air.

"Les données mesurant la qualité de l'air en surface, là où l'activité se tiendra, montrent scientifiquement que tout va bien", a ajouté M. Yasuda.

Le célèbre marché de Tsukiji doit fermer à l'automne pour laisser la place à des infrastructures de transports et de communication dans l'optique des jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

Situé près du quartier huppé de Ginza, il attire chaque année de nombreux touristes, qui viennent assister aux ventes aux enchères de thon. Créé en 1935, il est le plus vaste marché de produits de la mer et primeurs du monde, mais ne répond plus aujourd'hui aux normes parasismiques et aux standards d'hygiène les plus récents.

Le nouveau marché de Toyosu, situé à quelques kilomètres sur un site auparavant occupé par une usine à gaz, offre à l'inverse des équipements sanitaires et de réfrigération modernes. 

Ce déménagement a toutefois été retardé, notamment après la découverte d'une contamination du sol, depuis recouvert de béton et d'autres matériaux.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.