PSA va verser 4.100 euros de prime à ses salariés aux plus bas salaires

PSA va verser 4.100 euros de prime à ses salariés aux plus bas salaires©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 26 février 2020 à 11h00

Le patron du groupe automobile Carlos Tavares a annoncé ce mercredi que les salaires inférieurs deux fois au Smic recevront une prime d'intéressement, avec 290 euros de plus que l'année dernière.

Après des résultats très bons et une rentabilité record en 2019, PSA veut remercier les salariés... Au micro de 'RTL' ce mercredi matin, Carlos Tavares a en effet confirmé "des résultats record", qui permettent à la firme "de faire en sorte que les primes d'intéressement et de participation versées aux salariés soient elles aussi en augmentation".

"Nos salariés qui ont les salaires les plus bas, inférieurs à deux fois le Smic, vont recevoir 4.100 euros", soit "environ deux mois et demi de salaire", a-t-il ainsi annoncé, tout en remerciant "chaleureusement tous les salariés du groupe PSA qui ont fait un travail remarquable en 2019".

"Je veux ici leur dire à quel point je suis heureux pour notre entreprise de ces résultats et donc évidemment nous allons continuer sur cette dynamique", a-t-il continué.

Des primes supérieures à celles de 2019 et 2018

A noter que cet intéressement, dont le montant est supérieur à ceux des années précédentes, inclut la prime pouvoir d'achat et le complément d'intéressement. En 2019, l'entreprise française avait versé une prime d'intéressement de 3.810 euros, après un bénéfice de 2,83 milliards d'euros l'année précédente, et de 2.600 euros en 2018, pour un bénéfice de 1,9 milliard d'euros en 2017.

Concernant les augmentations de salaires, une première proposition de la direction a été faite à 2%, comme l'indique 'France Bleu', pour arriver au quatrième round de négociation à 2,5% d'augmentation (générales et individuelles cumulées). Un négociateur CFTC a estimé qu'il s'agissait d'"un résultat honorable, vu le contexte de ce début d'année pour l'automobile". Il reste cependant "un peu décevant pour un groupe qui se porte très bien", selon le syndicat Force Ouvrière qui s'attendait à une hausse plus proche de 3%.

Bénéfice net record en 2019

Malgré la baisse du marché automobile mondial, PSA, qui est en cours de fusion avec Fiat Chrysler, a enregistré un bénéfice net en 2019 en hausse de 13,2 % à 3,2 milliards d'euros. "Des résultats qui marquent un nouveau record pour l'entreprise et qui constituent la sixième année consécutive d'amélioration de la performance de l'entreprise", indique Carlos Tavares.

Le chiffre d'affaires de PSA s'est établi à 74,7 milliards d'euros en 2019, en hausse de 1% par rapport à 2018. La marge opérationnelle courante du groupe est de 8,5%, en hausse de 0,8 point.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.