Quand Elon Musk tweete sur une comptine pour enfants

Quand Elon Musk tweete sur une comptine pour enfants
Elon Musk, CEO de Tesla, lors d'un forum sur les startups à Hong Kong.

Orange avec Boursier.com, publié le mercredi 02 juin 2021 à 12h25

Le patron de Tesla fait la pluie et le beau temps en bourse, y compris quand il s'agit d'une chanson virale produite en Corée du Sud

Le patron de Tesla fait la pluie et le beau temps en bourse, y compris quand il s'agit d'une chanson virale produite en Corée du Sud

Elon Musk a encore frappé... Les actions de Samsung Publishing, l'un des principaux actionnaires du producteur de la comptine "Baby Shark" (Bébé requin), ont grimpé en flèche mercredi à la bourse de Séoul, après un tweet du PDG de Tesla, à propos de cette chanson pour enfants devenue virale.

"Baby Shark écrase tout ! Plus de vues que les humains", a écrit Elon Musk dans un message posté sur son compte Twitter, avec une vidéo de la chanson en question en ligne sur la plateforme Youtube.

Forte réaction

Les actions de Samsung Publishing (qui n'a aucun lien avec le géant coréen des produits électroniques) ont grimpé de plus de 10% en réaction à ce tweet, avant de perdre un peu de terrain pour clôturer en hausse de 6,3%.

La chanson existerait déjà depuis plus d'une décennie, selon les résultats de recherche sur Internet, mais la couverture vidéo de 2016 créée par la filiale de Samsung Publishing a permis de la mettre en avant et d'en faire un succès. Les actions de Samsung Publishing avaient d'ailleurs bondi de plus de 76% en 2018, quand "Baby Shark" a atteint le top 40 des titres les plus populaires au Royaume-Uni. Sur Youtube, la vidéo a été visionnée plus de 8,7 milliards de fois.

Influence

L'anecdote souligne une nouvelle fois l'ascendant du milliardaire et co-fondateur de Tesla, qui s'est illustré récemment en faisant la pluie et les beau temps du côté des cryptomonnaies. Celui qui s'est récemment auto-proclamé "TechoKing", a notamment encensé le Bitcoin, qu'il a même fait entrer dans la trésorerie de Tesla, pour un montant de 2,5 Mds$ déclarés au 31 mars. Mais il a ensuite provoqué son plongeon en effectuant un brusque revirement. De quoi provoquer l'exaspération de certains investisseurs, qui ont décidé de lancer leur propre cryptomonnaie, StopElon, pour tenter de contrer son influence.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.