Quatre millions de ménages vont toucher le chèque énergie

Quatre millions de ménages vont toucher le chèque énergie

gaz énergie brûleur

A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 18 décembre 2017 à 16h19

Le "chèque énergie" remis aux familles les plus démunies pour les aider à payer leur facture d'énergie va être généralisé... L'expérimentation a été concluante, a fait savoir lundi le ministère de la Transition écologique. Ce sont donc quatre millions de ménages qui seront concernés en 2018.

Le chèque énergie, qui sera revalorisé en 2019 pour être porté à un montant annuel moyen de 200 euros par ménage, doit aussi permettre des dépenses en rénovation énergétique. Il était en phase d'expérimentation dans quatre départements depuis 2016.

Il doit se substituer d'ici le 31 décembre aux tarifs sociaux de l'électricité et du gaz, jugés peu efficaces, qui permettaient à ces mêmes ménages de bénéficier de tarifs réduits. Le gouvernement estimait que ce dispositif ne bénéficiait pas à tous les "ayant droits".

Manger ou se chauffer

"Nous ne pouvons accepter que les Français les plus démunis aient à faire un choix entre manger et se chauffer. Le chèque énergie sera généralisé et son utilisation facilitée pour leur venir en aide. C'est une mesure sociale et solidaire à laquelle je tiens beaucoup", a dit le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, dans un communiqué.

En septembre, le ministre avait précisé que ce chèque concernait les ménages avec des revenus annuels de moins de 7.500 euros pour une personne seule et de 16.100 euros pour un couple avec deux enfants.

 
356 commentaires - Quatre millions de ménages vont toucher le chèque énergie
  • avatar
    iturriondoa -

    espérons que la contrepartie de ce chèque c'est bien la participation aux cours économie d'énergie, à l'utilisation rationnelle des appareils électroménagers, et le remboursement du chèque si augmentation de la consommation,

  • avatar
    rounis12 -

    Quelle honte il manquent pas d'air ! ma voisine qui va toucher sa retraite aprés avoir travaillée pour leur gueule et celle des riches se voit ponctionner sur une retraite de 630 euros 18,59 euros de CSG IMPOSABLE 28, 92 euros de CSG NON IMPOSABLE et de 3,44 euros REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE . FINI CETTE FRANCE QUI DONNE AUX ETRANGERS AUX FAINEANTS ET AUX MAGOUILLEURS !! CES POLITIQUES NOUS TRAHISSENT.

  • avatar
    lama76 -

    Pourquoi se lancer dans les études supérieures alors qu'il sera plus lucratif de rester à la maison à ne rien faire!
    Plus de taxe d'habitation à payer , pas d'impot sur le revenu , le chéque énergie tous les ans , ristourne municipale sur la facture d'eau , ne pas payer son loyer et ses pensions alimentaires car insolvable , etc etc etc.
    Devenonstousdesassistés . com

    avatar
    pastouatis -

    faudrait aussi se demander combien de perte d'emplois a cause d'internet, des ligne robotique automatisé, des machines a guichet (qui sont a la poste, grande surface, distribue du pain, légumes comme on distribue des capotes), la mondialisation avec des pays a bas coûts, les travailleurs détaché qui viennent travailler pour 400 a 600 euro par mois, etc...

  • avatar
    lecorse25 -

    Hulot n' a qu'à payer de sa poche de toute façon ERDF et GDF vont se rabattre sur les nantis de retraités et autres

    avatar
    iturriondoa -

    ERDF ne vend pas d'électricité, c'est un distributeur

  • avatar
    lecorse25 -

    Hulot n' a qu'à payer de sa poche de toute façon ERDF et GDF vont se rabattre sur les nantis de retraités et autres

    avatar
    pastouatis -

    l'argent a été distribué aux actionnaire, maintenant il vas falloir trouver des milliards pour démanteler les centrale nucléaire.

    avatar
    iturriondoa -

    à pastouatis, le coût des centrales nucléaires , leur démantèlement et le traitement aval des déchets est compris dans le kwh, grace au nucléaire hier matin le kwh était produit avec 30g de carbone par kwh avec 76 % de production nucléaire,aujourd'hui nous payons notre électricité 30 % moins cher que les allemands, et nous permet d’être à moins d'1 % de dégagement de gaz à effet de serre, s'il n'y avait pas le nucléaire aujourd'hui nous en serions encore à construire des centrales au charbon, et au fioul, s'il n'y avait pas le nucléaire il n'y aurait pas non plus d'éolien ni de solaire ou alors il y aurait autant de pylônes que d’arbres et nous n’aurions plus de blé, plus de viande, plus de pain, plus de lait

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]