Que va annoncer Emmanuel Macron à 20 heures ?

Que va annoncer Emmanuel Macron à 20 heures ?©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le lundi 12 juillet 2021 à 09h40

Le président ne devrait pas annoncer de vaccination obligatoire généralisée, mais renforcer les règles autour du "pass sanitaire".

Le président ne devrait pas annoncer de vaccination obligatoire généralisée, mais renforcer les règles autour du "pass sanitaire".

Le président Emmanuel Macron prononcera ce lundi à 20 heures une allocution. Ses annonces seront une nouvelle fois suivies de près, alors que la France fait face au risque d'une quatrième vague de coronavirus. Un conseil de sécurité sanitaire est d'ailleurs prévu en amont, face à la propagation du variant Delta du COVID-19.

La situation se dégrade rapidement en France, et le pays risque de voir le nombre de ses contaminations au coronavirus repartir fortement à la hausse avec potentiellement plus de 20.000 nouveaux cas par jour début août si elle n'agit pas pour freiner le rebond de l'épidémie due au variant Delta, a déclaré dimanche le ministre de la Santé.

"Ce que je constate en France, c'est que les hospitalisations ont arrêté de baisser depuis 24-48h (...), par ailleurs on enregistre une petite hausse de l'activité de SOS Médecins, notamment en Ile-de-France, ce qui montre (...) que l'épidémie est effectivement en train de repartir", a déclaré Olivier Véran dimanche sur Radio J.

Quelles annonces ?

Malgré ces craintes, le président n'annoncera pas de vaccination obligatoire généralisée dans le pays, selon plusieurs médias. "Emmanuel Macron ne devrait pas aller au-delà de la vaccination obligatoire pour les soignants, peut-être de quelques autres professions dans le secteur du soin, au contact du public, comme les aides à domicile ou les pompiers", croit savoir franceinfo.

Accent sur le pass sanitaire

L'exécutif devrait donc mettre l'accent sur le pass sanitaire, pour freiner la propagation du virus. Actuellement, ce sésame ne doit être présenté que dans les lieux qui accueillent plus de 1.000 personnes. La règle pourrait devenir nettement plus stricte, avec une jauge nettement revue à la baisse, mais aussi un pass exigé pour aller au restaurant, au cinéma ou au théâtre.

Les retraites au menu ?

Le chef de l'Etat est également attendu sur l'épineux dossier des retraites, alors que les organisations patronales et syndicales sont opposées à une réforme avant l'élection présidentielle, un scénario envisagé par Emmanuel Macron pour marquer la fin du quinquennat et redresser les finances du régime, fortement éprouvées par la crise sanitaire.

Ce chantier socialement explosif a été relancé début juin par Emmanuel Macron, qui a ouvert la porte à de nouvelles mesures "dans les mois qui viennent", possiblement à l'automne. Parmi les options envisagées figure le relèvement de l'âge légal de départ à la retraite de 62 à 64 ans et une augmentation des petites retraites.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.